Saint-Léonard
11:24 24 février 2020 | mise à jour le: 24 février 2020 à 11:34 Temps de lecture: 2 minutes

Un futur stationnement écoresponsable près des rues Viau et Jarry

Un futur stationnement écoresponsable près des rues Viau et Jarry
Photo: Félix Lacerte-GauthierSitué sous les lignes hautes tensions de TransÉnergie, le terrain visé est un espace gazonné en été.

L’arrondissement de Saint-Léonard a débuté des démarches afin de construire un stationnement écoresponsable à l’intersection des rues Jean-Rivard et Arthur-Péloquin. Il s’agira d’un premier de ce genre à Saint-Léonard.

« Il y a un besoin de stationnement dans le secteur, les résidents se plaignent, explique le conseiller de ville Dominic Perri. On essaie de créer un stationnement dans le respect de l’environnement.

Un appel d’offres a été lancé pour obtenir les services d’une firme en ingénierie et en architecture de paysage afin d’en concevoir les plans. L’objectif prévu est d’y établir une trentaine de cases de stationnement.

« On ne veut plus seulement voir de grandes surfaces asphaltées. On ne peut plus tolérer ces îlots de chaleur qu’on retrouve partout dans l’arrondissement », ajoute M. Perri.

Il ajoute que bien qu’il s’agisse d’une première à Saint-Léonard, ce ne serait qu’un début, et que l’arrondissement commence par son propre espace afin de montrer l’exemple. « On espère que les propriétaires [de ces grandes surfaces] comprendront qu’en 2020, l’environnement est important. Autrement, nous serons obligés de changer la règlementation pour les forcer. »

Le projet est lancé dans le cadre des agrandissements des jardins communautaires et du parc à chien situé sur la rue Arthur-Péloquin. L’arrondissement prévoit une augmentation de la demande de stationnement avec ces deux projets, qui s’ajoute à l’achalandage déjà présent, en raison de la présence d’une pharmacie et d’une clinique médicale.

Le terrain visé appartient à l’arrondissement et se trouve sous des lignes hautes tensions de TransÉnergie. Hydro-Québec y possède une servitude et devra signer une entente pour l’utilisation de l’endroit. Il s’y retrouve actuellement un espace gazonné.

L’attestation d’écoresponsable sera décernée par le Conseil régional de l’environnement de Montréal, selon des critères comme le verdissement, la gestion des eaux pluviales et l’utilisation de matériaux écologiques.

L’appel d’offres restera ouvert jusqu’au 6 mars, après quoi, les résultats d’ouverture devraient être connus. L’arrondissement prévoit obtenir les plans définitifs au cours de l’été afin d’octroyer un contrat pour la construction du stationnement en septembre.

Articles similaires