Culture
17:22 9 avril 2020 | mise à jour le: 9 avril 2020 à 17:22 temps de lecture: 3 minutes

Joe Cacchione : réconforter avec une dose d’humour

Joe Cacchione : réconforter avec une dose d’humour
L’humoriste Joe Cacchione, en compagnie de ses deux fils, Josué et Samuele. Les spectacles d’humour sur les réseaux sociaux sont devenus une activité qu’ils préparent en famille.

Afin d’apporter une dose de joie auprès des personnes confinées à la maison, l’humoriste Joe Cacchione propose, chaque samedi, un spectacle en direct sur les réseaux sociaux.

« Mes spectacles de prévus ont tous été annulé. Pendant des années, les gens m’ont suivi, et je voulais pouvoir le leur redonner à mon tour. Je le fais bénévolement, pour le public », explique l’humoriste.

Il espère ainsi ajouter un peu de bonne humeur dans le quotidien de son public. « On vit une période critique, où le stress est palpable. C’est un moment qu’on peut partager ensemble virtuellement pour rire et oublier ce qu’on vit. »

Pour lui, la création de ces spectacles hebdomadaires est également devenue un moment familial qu’il partage avec ses deux fils. « Samuele, qui étudie en cinématographie, fait la réalisation de tous mes clips. Il fait aussi le montage en préparation du spectacle de samedi. »

Son autre fils, Josué, apporte également sa contribution, malgré son plus jeune âge. Une initiative qui permet de réunir la famille Cacchione autour d’un but commun. « On n’est pas toujours d’accord sur les montages, mais on s’en sort quand même », admet en riant l’humoriste.

Chacun de ses rendez-vous hebdomadaires dure environ une vingtaine de minutes. Et bien que son dernier spectacle traitait du système de santé, cet aspect n’est pas forcément mis en avant-plan. C’est plutôt le public qui détermine les blagues qui seront présentées. Les demandes peuvent parfois aussi être en différentes langues.

« À travers mes 32 ans de carrière, je leur demande lesquelles ils aimeraient revoir, résume M. Cacchione. Mes grands classiques reviennent souvent, mais parfois, ils me sortent des numéros dont je ne me souvenais même pas, et pour lesquels j’ai dû fouiller pour les retrouver ! »

Son premier spectacle virtuel, le 4 avril dernier, a dépassé ses attentes. Il espère que le public continuera d’être au rendez-vous, qu’il puisse s’évader, pendant quelques instants, de la réalité actuelle.


Vulgariser la courbe

En plus de ses spectacles en direct, l’humoriste a également commencé à partager des capsules dans lesquelles il explique certains des messages du gouvernement.

« Les humoristes, et les autres personnalités qui peuvent avoir une influence doivent faire ce travail. Chacun peut le faire à sa façon. Je le fais en mettant un peu d’humour, mais le message est clair », souligne M. Cacchione.

Articles similaires