Saint-Léonard

Filomena Rotiroti sollicitera un cinquième mandat dans Jeanne-Mance–Viger

Filomena Rotiroti se représentera pour un cinquième mandat avec le Parti Libéral du Québec. Photo: Archives, Métro Média.

La députée libérale Filomena Rotiroti briguera un cinquième mandat consécutif dans Jeanne-Mance–Viger lors du scrutin provincial du 3 octobre.

Actuellement whip en chef de l’opposition officielle et porte-parole libérale en matière de tourisme, Mme Rotiroti siège à titre de députée de la circonscription de Jeanne-Mance–Viger depuis 2008.

Présidente du caucus du gouvernement libéral de 2017 à 2018, la femme politique d’origine italienne a par ailleurs occupé la fonction de présidente du caucus de l’opposition officielle de 2018 à 2020.

Dotée d’une expérience en administration publique, en développement économique et en politique active, elle a affirmé, lors de son investiture, le 15 mai, qu’elle souhaite continuer de mettre ses connaissances aux services de ses concitoyens.

«Depuis 2008, j’ai le privilège de vous représenter à l’Assemblée nationale, a-t-elle déclaré. Je le fais toujours avec conviction et détermination, pour défendre vos intérêts et vos préoccupations. J’entends bien poursuivre mon travail pour servir la population de Saint-Léonard, et votre appui constant constitue toujours une grande source de motivation pour moi.»

Mme Rotiroti a par ailleurs affirmé vouloir poursuivre son étroite collaboration avec les acteurs du milieu, dans le but de «soutenir les familles, améliorer la qualité de vie des aînés, répondre à l’enjeu de la hausse du coût de la vie, et œuvrer pour le développement économique de la circonscription».

Récoltant plus de 65% des voix à chacune des élections provinciales auxquelles elle a participé, l’élue tentera donc de confirmer, pour une cinquième fois en 14 ans, le statut de forteresse libérale du territoire au palier provincial.

Fin de cycle au PLQ

Cette investiture intervient au cours d’une période où de nombreux députés du caucus libéral annoncent quitter la vie politique.

Selon des informations de La Presse canadienne, des 27 élus du PLQ actuellement en poste, près de la moitié auraient choisi de ne pas poursuivre leur vie politique à l’issue du présent mandat.

Ce renouvellement d’équipe constituait un des objectifs annoncés par la cheffe du PLQ Dominique Anglade afin de transformer l’image du parti.

Cette dernière a annoncé via Twitter avoir toutefois hâte de faire à nouveau campagne avec Filomena Rotiroti, qu’elle a qualifié de «députée d’exception portant les priorités des citoyens de Jeanne-Mance–Viger avec détermination depuis près de 14 ans».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet