Saint-Léonard

Vol par effraction: la propriétaire de Tendance Istanbul demande l’aide du public

Le suspect recherché mesure environ 6 pieds et aurait pris la fuite à bord d’un véhicule de couleur orange et de type «pick-up». Photo: Gracieuseté, Tendance Istanbul.

Le magasin Tendance Istanbul, situé sur la rue Jean-Talon Est, à proximité de la rue de Lisieux, à Saint-Léonard, a été victime d’un vol par effraction dans la nuit du 18 mai. Déjà la cible d’un premier vol il y a sept mois, sa copropriétaire sollicite l’aide du public pour retrouver les suspects.

«J’ai été réveillée en pleine nuit par un appel de la police aux alentours de 3h30 du matin. J’ai regardé les vidéos de nos caméras de surveillance, mais le voleur était déjà parti», raconte Fidan Cocelli.

Sur ces vidéos transmises à Métro, on aperçoit un individu forçant la serrure de la porte d’entrée à l’aide d’un tournevis. Celui-ci se dirige ensuite vers la caisse, avant de repartir avec le tiroir contenant la monnaie de change du commerce.

L’homme à la peau blanche et aux cheveux courts semble mesurer environ 6 pieds, et serait âgé de 40 à 60 ans. Il affiche une carrure de type mince à normale.

Camionnette orange

Interrogé par la rédaction, le gérant du marché Anatolia, l’épicerie voisine de Tendance Istanbul, a indiqué avoir aperçu sur les vidéos de ses caméras de surveillance l’individu en question courir avec le tiroir-caisse en direction d’un véhicule orange de type pick-up.

Ce dernier aurait été stationné sur le trottoir de la rue Verdier longeant le stationnement du marché.

Un deuxième individu serait resté à l’intérieur du véhicule en attendant le premier suspect, avant de prendre la fuite une fois ce dernier monté à bord.

Toute personne possédant de l’information est priée de communiquer avec le 911 ou avec son poste de quartier. Il est également possible d’effectuer un signalement de façon anonyme et confidentielle auprès d’Info-Crime Montréal, au 514 393-1133 ou en ligne.

Un deuxième vol en sept mois

Il s’agit du deuxième vol par effraction en l’espace de sept mois pour l’enseigne familiale fondée par Mme Cocelli et ses deux sœurs.

La gérante du magasin de décoration intérieure croit qu’il serait temps que des mesures soient prises par les instances politiques et la police pour assurer la sécurité dans ce secteur de la rue Jean-Talon Est.

C’est rendu le Far West ici, il faut prendre des mesures pour accroître la sécurité des commerces.

Rose Cocelli, copropriétaire du magasin Tendance Istanbul

«On ne se sent plus en sécurité, plusieurs autres magasins du coin se seraient aussi fait voler durant la même nuit. Il faudrait prendre des mesures», réclame-t-elle.

Si seulement une centaine de dollars ont été dérobés cette fois-ci, Mme Cocelli affirme qu’elle a dû payer plus de 1000 $ afin de réparer les dégâts causés par l’entrée par effraction. Une somme qui vient s’additionner aux 3000 $ qu’elle a dû débourser après le précédent vol.

«Ça n’est peut-être pas beaucoup pour certains, mais nous travaillons fort pour gagner cet argent.»

Chaque nuit depuis, je me réveille et je regarde les caméras.

Fidan Cocelli, copropriétaire du magasin Tendance Istanbul

Point chaud

Résidente de Victoriaville, celle qui comptait déménager prochainement à Montréal avec sa famille confie hésiter de plus en plus à s’établir dans la métropole en raison de ce nouveau vol.

«Je cherchais une maison ici, à Montréal, mais je n’ai même pas le goût de déménager. Ma fille a 17 ans et me fait aussi part de ses inquiétudes. On ne se sent pas en sécurité ici», déclare-t-elle.

Hausse de la criminalité sur la rue Jean-Talon Est

Le vol par effraction du magasin Tendance Istanbul vient s’ajouter à une liste d’événements bien remplie pour ce secteur de la rue Jean-Talon, situé entre les boulevards Viau et Langelier.

  • Le matin du 18 mai, peu après le premier vol chez Tendance Istanbul, un incendie criminel s’est produit au restaurant Les Délices d’Aden, situé à la hauteur de la rue Fontenelle. Un cocktail Molotov a alors été retrouvé sur place par les pompiers.
  • Exactement deux mois auparavant, dans la soirée du 18 mars, un homme de 35 ans avait été atteint par balles alors qu’il était assis dans son véhicule stationné non loin du croisement des rues Jean-Talon et de Lisieux. Un suspect aurait fait feu à plusieurs reprises dans sa direction avant de prendre la fuite à pied.
  • Dans la soirée du 27 décembre, Kevin Batebi, gérant du marché Anatolia, se rendait à sa voiture dans le stationnement du commerce après sa journée de travail lorsqu’il fut atteint d’une série de coups de feu tirés par un individu masqué. Encore conscient au moment de sa prise en charge par les secours, son état de santé s’était dégradé rapidement et son décès était constaté peu après.
  • Cet événement constituait le deuxième assassinat par arme à feu dans ce secteur depuis l’été dernier, après le meurtre de Piero Arena survenu le 7 septembre dans une tour à condos située à proximité de la rue Michelet.
  • À moins de 200 mètres de là, au café Sorrento, une tentative de meurtre avait eu lieu en juillet. L’événement avait fait un blessé collatéral.

Plus de présence policière



Contacté par Métro, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a indiqué qu’une augmentation de la visibilité policière a lieu dans le secteur.

«Cela fait partie des opérations habituelles dans les secteurs où plusieurs événements se sont produits dans une période rapprochée. L’objectif est toujours de rassurer la population et d’accroître son sentiment de sécurité», déclare la relationniste média Anik de Repentigny.

Pour réaliser cette opération, le personnel du poste de quartier 42 compterait sur les policiers de l’Équipe de concertation communautaire et de rapprochement (ECCR) affectés au Nord-Est, ainsi que sur ceux de la Section Éclipse.

«Avec ce soutien, ces équipes effectuent du porte-à-porte pour aller à la rencontre des citoyens et assurer entre autres une présence dans le secteur. Durant la période estivale, il y aura aussi des patrouilleurs à vélo et des cadets policiers sur le terrain», indique l’agente de Repentigny.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet