Soutenez

Une affaire de nuisance et de pollution visuelle à Saint-Léonard réglée par l’Ombudsman

L'Ombudsman a révélé que 19 plaintes au total ont été enregistrées à Saint-Léonard en 2021. Photo: Gracieuseté, Ombudsman de Montréal.

Dans son rapport annuel dévoilé le 13 juin, l’ombudsman de Montréal, Me Nadine Mailloux, révèle que 19 plaintes ont été enregistrées à Saint-Léonard en 2021. Celles-ci ont mené à l’ouverture de trois nouvelles enquêtes, dont une qui a permis de résoudre une affaire de nuisance et de pollution visuelle sur le boulevard Lacordaire.

L’affaire en question concernait un citoyen dont la maison se situe à proximité de l’arrière-cour de plusieurs commerces du boulevard Lacordaire, où se trouvent des conteneurs à déchets.

Celui-ci se plaignait que les poubelles des enseignes débordaient régulièrement, entraînant des nuisances et de la pollution visuelle. Il avait alors demandé qu’un des conteneurs, visible de sa maison, soit dissimulé derrière une clôture ou un enclos.

À la lueur des observations de l’Ombudsman de Montréal (OdM) et après vérifications auprès du Service des affaires juridiques, l’Arrondissement a contraint le propriétaire des commerces concernés à respecter les règlements de zonage en vigueur.

Ce dernier s’est montré coopératif et a procédé à l’installation d’une clôture ainsi que d’un écran opaque.

Ce dossier constitue pour l’instant la seule plainte qui s’est avérée fondée et a été résolue avant la fin de l’année 2021 par l’OdM. Les deux autres plaintes concernaient des dossiers de stationnements et débarcadères, et une affaire de clôtures, haies et entrées charretières.

Nombre record de plaintes en 2021

Le rapport annuel déposé par Me Mailloux fait état d’un nombre record de plaintes pour Montréal avec 2365 dossiers traités, incluant 211 nouvelles enquêtes, dont 40 lancées à l’initiative de l’OdM.

Ce nombre est en augmentation par rapport à l’année 2020, lors de laquelle 2150 dossiers avaient été traités.

Dans l’arrondissement de Saint-Léonard, l’OdM a donc traité 19 nouvelles plaintes, lesquelles ont mené à quatre enquêtes. Trois d’entre elles ont été fermées avant la fin de l’année, alors que le délai moyen de traitement de celles terminées en 2021 a été de 79 jours.

Me Nadine Mailloux est l’ombudsman de Montréal depuis le mois d’août 2020. (Crédit photo: Gracieuseté, OdM)

La mission de l’Ombudsman de Montréal

L’OdM intervient sur plainte ou de son propre chef pour s’assurer que les citoyens soient traités avec respect, justice, équité et bienveillance par tous les intervenants de la Ville.

Il offre également le seul recours disponible en vertu de la Charte montréalaise des droits et responsabilités. À travers ce type de recours, 42 enquêtes ont été lancées par l’OdM en 2021.

Depuis sa création en 2003, il est estimé que l’OdM a traité plus de 27 000 dossiers.

À noter que le recours aux services de l’OdM est gratuit et facilement accessible pour tous les citoyens à travers le formulaire disponible à cette adresse.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.