Saint-Léonard
16:30 18 mai 2016 | mise à jour le: 19 mai 2016 à 11:24 temps de lecture: 4 minutes

Match des étoiles: 3e édition du tournoi de basketball inter-arrondissements

Match des étoiles: 3e édition du tournoi de basketball inter-arrondissements
Photo: Gracieuseté/Doris Vasiloff

Un mini tournoi de basket-ball organisé par le club DOD de Saint-Léonard a rassemblé près d’une soixantaine de personnes dans l’édifice Émile-Legault de l’école secondaire Saint-Laurent, le 14 mai dernier.

L’Est affrontait l’Ouest. Soixante-quinze jeunes, âgés entre 10 et 12 ans, passionnés de ballon rond et venus des 19 arrondissements de Montréal, se sont répartis en quatre équipes (deux équipes féminines et deux équipes masculines: Est contre Ouest) pour tenter de remporter la coupe du match des étoiles.

Un match au sommet

Dans une ambiance survoltée, les joueurs ont donné leur maximum, encouragés par la clameur du public. C’est finalement l’Ouest qui a remporté le match avec un score de 56 à 27.

Le titre de meilleur joueur a été attribué à Isaac Ramirez Kawoly de l’arrondissement Rivières-des-Prairies pour l’Est et à Angelina Mbengo de l’arrondissement Cartierville pour l’Ouest.

Yasmine Djibril de l’école Louisbourg à Cartierville s’est vue décerner le titre de Melle Basket-ball, tandis que le jeune Sean Jean-Baptiste de l’école Ladauversière à Saint-Léonard a reçu le titre de M. Basket-ball.

DOD, un club rassembleur

Depuis 2013, le Club de basket-ball DOD Saint-Léonard œuvre auprès des jeunes léonardois de 6 à 17 ans. Avec plus de 200 membres, le club organise des sessions d’entrainement, des camps de formation et des tournois de basket-ball. Mais il met également un point d’honneur à développer des partenariats avec les écoles primaires, secondaires et collégiales.

Beverly Jacques, directeur du Club DOD de Saint-Léonard, exprime son engagement : « Les écoles qui ont des programmes dédiés au sport sont à la recherche de nouveaux talents à recruter. En organisant des tournois comme Le match des étoiles, cela permet aux jeunes de se faire remarquer, et pourquoi pas, d’intégrer ensuite ce type de programme. C’est une belle vitrine pour eux. »

Dynamique et impliqué, Beverly Jacques multiplie les événements et ne tarit pas d’initiatives pour faire connaître ses jeunes. Il a aussi pour ambition de rassembler les différents clubs de basket de Montréal afin d’accroître le rayonnement de ce sport.

« Le match des étoiles, c’est une évolution dans le milieu du basket montréalais. On veut montrer que l’on peut rassembler tout le monde et faire des extensions dans nos programmes pour qu’il y ait une plus grande mobilité », affirme-t-il.

Encourager la réussite scolaire à travers le sport

Le directeur du club explique mettre l’accent sur l’importance des études.

« Notre but, c’est de pousser les jeunes du quartier à la persévérance scolaire et qu’ils pratiquent leur sport sérieusement. C’est pourquoi on les sensibilise beaucoup aux conséquences du décrochage scolaire. On les préserve aussi d’une vie urbaine dangereuse et des mauvaises fréquentations », poursuit-il.

Selon lui, pour devenir professionnel dans le milieu du basket, seule la voie diplômante porte ses fruits.

« Le basket-ball, ce n’est pas comme le hockey, assure Beverly Jacques. Il faut se rendre à un certain niveau scolaire pour devenir pro. On a des petits champions, ici. On veut les voir rayonner. »

Le directeur du club souligne également « la belle présence féminine » dans le basket-ball montréalais. Une des anciennes élèves du Club DOD Saint-Léonard, Sandrine Clesca, s’est d’ailleurs illustrée en obtenant le titre de « Joueuse par excellence 2015 » en ligue de basketball scolaire féminin, et en intégrant le programme Express de l’école Secondaire Saint-Laurent.

Saint-Laurent Express, qui a accueilli les équipes durant le tournoi, est un programme de sport d’élite regroupant près de 600 élèves de l’école secondaire Saint-Laurent.

L’année prochaine, pour la 4e édition du tournoi inter-arrondissements, le club espère trouver un hôte dans l’Est.

Articles similaires