Éducation
15:17 18 janvier 2021 | mise à jour le: 18 janvier 2021 à 15:17 temps de lecture: 4 minutes

Mois du mentorat: des ateliers sont offerts en ligne

Mois du mentorat: des ateliers sont offerts en ligne
Photo: ArchivesDifférents ateliers sous le thème du mentorat permettront d’en apprendre davantage sur cette pratique.

Afin de favoriser la sensibilisation, la formation et les meilleures pratiques sur les relations de développement interpersonnelles, des ateliers en ligne sont offerts dans le cadre du mois du mentorat.

Ce genre d’accompagnement a pour but de créer une relation d’aide, d’échanges et d’apprentissages entre une personne d’expérience et une autre en développement.

La 3e édition, qui se tient essentiellement de manière numérique en raison de la situation actuelle, propose une programmation repensée avec un parcours virtuel.

«C’est plus important que jamais en tant de pandémie parce que le mentorat c’est une forme d’accompagnement qui permet de briser l’isolement et de vivre plus sereinement une certaine transition», affirme la présidente de Mentorat Québec, Marianne Lefebvre.

«Le mentorat permet de donner un sens à ce qu’on vit. Le contexte actuel fait que c’est vraiment un bouleversement majeur qui peut amener certaines remises en question. L’accompagnement d’un mentor permet de prendre du recul autant au travail que dans sa vie privée.» – Marianne Lefebvre

Les entreprises privées, les ministères, les organismes communautaires, publics et parapublics, ainsi que les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent décider d’implanter du mentorat au sein de leur organisation.

«Il y a tout de sorte de programmes qui sont mis en place pour aider les entrepreneurs, les femmes, les personnes immigrantes et les jeunes», explique-t-elle.

Programmation

Au cours du mois de janvier, un parcours virtuel permettra d’en savoir davantage sur cette pratique. Au rythme du participant, ces activités permettront de consulter des articles, des vidéos d’experts, des exercices de réflexion et des témoignages. Des thématiques comme la pensée, le dialogue, le réseau et la démarche seront abordées.

Une table ronde virtuelle en direct sur le mentorat et la jeunesse sera également diffusée le 28 janvier.

«On veut que ce soit quelque chose d’accessible à toutes les personnes, des initiées ou non du mentorat, et que ça permettre de le mettre en application», dit Mme Lefebvre.

Une dizaine d’épisodes de baladodiffusion et une trousse de mentorat gratuite sont également à la disposition des participants. Cette dernière comprend une quinzaine d’articles afin de préparer les mentors dans leur rôle auprès des travailleurs.

Un profil personnalisé permet également de se connecter et de créer des liens plus facilement avec d’autres participants du parcours.

Intérêt

Le fait que l’évènement se tient en ligne permet de rejoindre des gens de partout au Québec et ailleurs dans la francophonie. Il s’agit d’une petite victoire pour l’organisme puisque cette édition leur permet de rejoindre un plus grand auditoire.

«Jusqu’à présent, on a déjà plus de 700 inscriptions au parcours virtuel. Ça démontre l’engouement qu’on rencontre à l’égard du mentorat», admet la présidente.

Malgré la situation actuelle, des ressources sont toujours disponibles pour les personnes qui désirent mettre en place ou comprendre cette pratique. D’ailleurs, le site Web de l’organisme répertorie une centaine de programmes à travers la province.

«Le mentorat se poursuit sans problème, que ce soit par téléphone ou vidéoconférence. Il ne faut pas s’imaginer que, parce qu’on est confiné, il n’y a plus de moyens, au contraire», souligne Mme Lefebvre.

Il est obligatoire de s’inscrire afin de participer aux différents ateliers offerts gratuitement dans le cadre du parcours virtuel de Mentorat Québec. Des évènements sont prévus jusqu’au 28 janvier.

Articles similaires