Sud-Ouest
17:46 14 mai 2021 | mise à jour le: 14 mai 2021 à 17:46 temps de lecture: 2 minutes

Heidi Hollinger devient candidate dans le Sud-Ouest

Heidi Hollinger devient candidate dans le Sud-Ouest
Photo: GracieusetéHeidi Hollinger en compagnie de Denis Coderre du parti Ensemble Montréal.

Reconnecter les gens et bâtir une communauté : ce sont les objectifs de la photographe montréalaise Heidi Hollinger, qui sera candidate dans le Sud-Ouest comme conseillère de ville sous la bannière d’Ensemble Montréal en vue des élections municipales, le 7 novembre prochain.

Heidi Hollinger se présentera dans Saint-Henri-Est-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles-Griffintown, un district occupé par Craig Sauvé, de Projet Montréal, depuis 2013.

Si elle est élue, la candidate dit vouloir reconnecter les citoyens entre eux afin de bâtir une communauté en «proposant des solutions concrètes».

«J’ai envie de placer l’humain, le bien-être et la créativité des résidents du Sud-Ouest au cœur de mes actions», a indiqué la candidate d’Ensemble Montréal vendredi (14 mai).

Celle qui a été animatrice et écrivaine est de retour dans la métropole après avoir vécu quelques années à Moscou et à Cuba. Elle souhaite «transposer son expérience internationale à l’échelle locale».

«J’ai eu la chance de voir une multitude d’initiatives citoyennes formidables à travers le monde, et elles m’ont donné envie de m’impliquer en politique municipale pour réaliser des projets similaires à Montréal», a-t-elle déclaré.

Pour l’occasion, Heidi Hollinger était accompagnée du nouveau chef d’Ensemble Montréal, Denis Coderre, qui a repris les rênes du parti en avril, un peu moins de quatre ans après sa défaite face à Valérie Plante aux élections municipales de 2017. Il remplace donc le chef par intérim Lionel Perez.

En novembre, Heidi Hollinger tentera de s’attaquer au château fort du Sud-Ouest, bastion de Projet Montréal depuis les élections municipales de 2013.

Rappelons que tous les élus de l’arrondissement font partie de l’équipe de Valérie Plante. Les quatre conseillers avaient tous été réélus en 2017. Tout comme le maire Benoit Dorais qui avait joint Projet Montréal.

Articles similaires