Sud-Ouest

Place à la diversité à l’atelier mécanique du Bâtiment 7

atelier mécanique
Les mécanos de l’atelier mécanique du Bâtiment 7 dans Pointe-Saint-Charles. Photo: Denis Germain, Métro

L’atelier mécanique solidaire et collectif du Bâtiment 7 dans Pointe-Saint-Charles fait sa part contre la discrimination dans le domaine de la mécanique. La diversité des membres de l’équipe permet d’offrir un espace de travail sécuritaire et sans discrimination pour les mécaniciens et mécaniciennes dans un domaine particulièrement masculin.

Autogéré par Jonathan Dionne, Agnès Gaudreau et Kathy Tran, l’atelier s’adresse à tous. Comme les personnes issues des communautés LGBTQ+, racisées ou marginalisées subissent parfois de la discrimination dans le domaine de la mécanique, ce lieu leur permet de travailler ou de venir faire réparer leur véhicule dans le respect.

«Il y a une tranche de la population qui ne sait pas comment réparer une auto et qui aimerait le faire, mentionne Agnès Gaudreau, co-responsable de l’atelier mécanique du Bâtiment 7 dans Pointe-Saint-Charles et personne non-binaire. Il y a beaucoup de femmes, des personnes trans ou non-binaires qui n’ont jamais eu d’expérience en réparation de voitures. Ces personnes veulent apprendre.»

C’est pour tout le monde. Quand tu apprends les manières de travailler, quand tu as les bons outils, ce n’est pas une question de grandeur ou de force, n’importe qui peut être mécano.

Agnès Gaudreau, mécano à l’atelier du Bâtiment 7.

Si les gens issus de la communauté LGBTQ+ vivent de la discrimination dans le domaine, elles ne sont pas seules.

«Il y a déjà une personne racisée qui est venue me voir pour me dire qu’elle n’a jamais réussi à se faire engager après son diplôme d’études professionnelles (DEP)», soulève Agnès Gaudreau qui a deux ans d’expérience à l’atelier mécanique.

«J’avais une expérience vraiment violente à l’école en mécanique, et même sur le marché du travail, admet pour sa part Kathy Tran, mécano vietnamienne et personne queer, qui travaille à l’atelier depuis environ un an. J’ai été dans différents garages et il n’y a pas beaucoup de ressources pour protéger les employés.»

Services offerts à l’atelier mécanique

Plusieurs services sont offerts aux clients qui souhaiteraient apporter des réparations à leur véhicule. Les clients peuvent embaucher un mécano, réparer eux-mêmes leur véhicule ou faire de la réparation supervisée avec un mécano du garage.

Des élévateurs de voitures et des outils de base comme des clés ou des pinces sont également prêtés.

«On a décidé de faire le DIY (do it yourself) [fais-le toi-même en français], supervisé. C’est comme un mini court personnalisé et on prend le temps d’expliquer aux clients», précise Agnès Gaudreau.

«Le DIY supervisé, c’est très inclusif. Je pense que c’est l’une des choses qui rendent le garage très unique», souligne pour sa part Kathy Tran.

L’atelier mécanique du Bâtiment 7 est situé sur la rue LeBer dans Pointe-Saint-Charles.

Articles récents du même sujet