Verdun
18:08 30 août 2016 | mise à jour le: 31 août 2016 à 18:21 temps de lecture: 2 minutes

Python en liberté à Verdun

Python en liberté à Verdun
Photo: TC Media/Sylvain Ryan

[MISE À JOUR] – Les résidents aux abords de la patinoire Bleu Blanc Bouge, à Verdun, ont été sur un pied d’alerte cette semaine, alors qu’un Python royal d’un peu plus d’un mètre de long était en cavale dans le secteur.

La bête a finalement été localisée grâce à des caméras derrière le mur d’un duplex de la rue Willibrord. À 18 heures mercredi, des experts en gestion animale de la compagnie Animex étaient toujours sur les lieux pour tenter de débusquer le serpent hors de leur portée.

«Les caméras ne permettent pas de le voir, ce qui ne signifie pas qu’il ne s’y trouve pas pour autant», a précisé le maire de Verdun, Jean-François Parenteau.

Sa propriétaire, une résidente de la 1e Avenue, a constaté le 25 août au matin que le serpent s’était faufilé par la porte laissée entrouverte. Elle a attendu plusieurs jours avant de signaler sa disparition au Service de police de la Ville de Montréal.

Elle risque maintenant une amende. «Les pythons sont admis à Verdun, mais ils ne doivent jamais être à l’extérieur, juste dans un vivarium, explique le maire Parenteau. Des inspecteurs sont chargés du dossier».

Fait cocasse, un compte Twitter a été créé au nom du Python de Verdun, qui se prénommerait Lady.

 

Articles similaires