Île-des-Sœurs
07:30 17 janvier 2020 | mise à jour le: 16 janvier 2020 à 11:58 temps de lecture: 3 minutes

Beurling Academy restera ouvert

Beurling Academy restera ouvert
Photo: FacebookBeurling Academy devrait rester en fonction au moins pour les dix prochaines années, grâce notamment à un nouveau programme d’enseignement qui s’adapte aux intérêts des élèves.

La commission scolaire Lester-B.-Pearson (LBPSB) a voté à l’unanimité afin que la Beurling Academy reste ouvert. Elle accueillera un nouveau programme éducatif pour contrer le décrochage scolaire de ses élèves.

L’école secondaire anglophone du boulevard Champlain était menacée d’une éventuelle fermeture notamment en raison de ses rendements académiques insuffisants et de son taux élevé de décrochage scolaire. En 2018, 35% des élèves étaient en situation d’échec dans les matières principales et Beurling se classait au 416e rang parmi les 453 écoles du Québec.

«La communauté a réalisé que l’école ne pouvait pas continuer de la façon dont elle fonctionnait. Ça prenait quelque chose de nouveau», explique la commissaire Mary Ann Davis. Beurling Academy restera ouvert au moins pour les 10 prochaines années, selon elle.

Novateur

Le nouveau programme permet plus de flexibilité dans l’horaire des étudiants et des professeurs. Il oriente aussi les jeunes vers leur choix de carrière.

«Par exemple, si un étudiant commence en secondaire 1 et qu’il décide qu’il veut aller au cégep ou à l’université, on va l’orienter vers les études qui vont l’amener là», explique Mme Davis.

Au contraire, si «un étudiant ne montre pas d’intérêt et qu’on sent qu’il va probablement lâcher l’école, on va le garder jusqu’à la 9e année et à ce moment, on va le transférer vers les écoles de métier pour un diplôme d’études professionnelles (DEP)», détaille la commissaire.

Le jeune continuera les cours de base pour avoir un diplôme, mais il suivra en même temps des formations qui le motivent pour graduer. «On espère pouvoir encourager [les élèves] à rester à l’école», affirme Mary Ann Davis.

Beurling est la première école anglophone à offrir ce programme au Québec. «C’est très nouveau, il y a seulement une autre école au Québec qui offre ce programme», souligne Mme Davis.

L’école Vitraille, située dans l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie, offre cette alternative, qui ressemble aux programmes en concomitance qui jumellent les DEP avec les DES. Toutefois, le nouveau programme s’adresse aussi à ceux qui désirent se diriger vers le cégep ou l’université.

Le projet vient des États-Unis et il a été proposé dans le mémoire du conseil d’établissement. Beurling Academy, la LBPSB et Kim Gromko, une consultante externe, ont travaillé ensemble pour intégrer ce programme à Beurling.

En novembre, la LBPSB avait fait appel au public afin de récolter des mémoires qui visaient à sauver l’école. La plupart soutenaient le nouveau programme.

Depuis quatre ans, Beurling a un centre d’éducation des métiers pour les élèves qui cherchent à découvrir différentes professions.

Articles similaires