Verdun
08:22 17 septembre 2020 | mise à jour le: 17 septembre 2020 à 08:22 temps de lecture: 3 minutes

Opérations sécurité: circulation fluide pour la rentrée scolaire

Opérations sécurité: circulation fluide pour la rentrée scolaire
Photo: Katrine DesautelsLa rentrée scolaire près de l’école Verdun Elementary.

Chaque année, les policiers effectuent des opérations de sécurité aux abords des écoles. La rentrée scolaire particulière de cet automne s’est effectuée de façon graduelle, alors que tous les niveaux n’avaient pas la même date. Les automobilistes n’ont donc pas connu les mêmes problèmes de circulation.

«Ç’a aidé les parents à s’adapter, parce que d’habitude, ils sont encore en mode été, ils sont peut-être un peu dernière minute et ça fait qu’ils vont rouler plus vite, explique l’agente sociocommunautaire du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Marie-Ève Lépine. Côté circulation, c’est sûr que c’était très positif.»

Chaque école possède son enjeu de sécurité. Pour certains, la problématique se situe au niveau de la vitesse, pour d’autres c’est le stationnement aux débarcadères. Il y a aussi des parents qui vont porter leur enfant à vélo et qui peuvent circuler en sens inverse afin de sauver du temps.

«Le parent, il faut qu’il coach son enfant, parce que durant l’année, nous ne sommes pas là chaque matin, mais le parent lui, oui.»

-Marie-Ève Lépine, agente sociocommunautaire au SPVM.  

«Les opérations scolaires, ce sont celles où l’on fait le moins de constats d’infractions. Souvent, ce sont seulement des avertissements ou juste par notre présence, le parent va constater qu’il n’a pas le bon comportement et il va le changer», indique l’agente Lépine.

La policière était heureuse aussi de constater que les parents portaient presque tous les masques. «C’est certain qu’avec les plus petits, le parent veut voir son enfant jusqu’à la dernière minute entrer à l’école. Comme ils n’ont pas le droit à la cour en général, ça fait en sorte que tous les parents sont [regroupés à proximité les uns des autres].»

Prévention

Au cours du mois de septembre, les agents du poste de quartier 16 à Verdun effectueront une vingtaine d’opérations de sécurité dans le but de faire de la prévention. «On est beaucoup là pour la visibilité, pour aller rencontrer les parents et voir comment ça va de leur côté», fait valoir l’agente Lépine. 

Les policiers distribuent notamment des brochures avec de l’information sur les principales infractions commises en milieu scolaire. On y réitère entre autres que les amendes sont doublées en zone scolaire et l’importance de respecter la signalisation.

«Des fois, on a des enfants qui ont envie de prendre un raccourci parce que c’est plus rapide pour eux, mais le brigadier est à un endroit plus loin. Je vais expliquer aux parents que c’est important qu’il marche deux pas de plus cet enfant et qu’il traverse à l’endroit où il y a le brigadier», explique l’agente Lépine.

D’autres opérations de sécurité ont lieu durant l’année aux abords des écoles à Verdun. Si la direction d’un établissement scolaire remarque une problématique, elle peut aviser son poste de quartier et des agents iront effectuer une opération spéciale.

Articles similaires