Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
15:08 7 juillet 2021 | mise à jour le: 26 juillet 2021 à 10:40 Temps de lecture: 3 minutes

Un aménagement artistique pour la place de Castelnau

Un aménagement artistique pour la place de Castelnau
Photo: Julien Lachapelle/Métro MédiaŒuvre présente sur la place de Castelnau

Plusieurs sculptures et œuvres murales ont été créées par les artistes Benz DeBrosse, Keithy Antoine, Michel Martineau et Jacinthe Loranger. La coopérative de design urbain Le Comité et le studio de design Caserne ont également participé au développement du projet établi dans le cadre du projet de piétonnisation de la rue de Castelnau, sur Villeray.

Mandaté par l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension (VSMPE), Le Comité a développé ce projet en quelques mois, pendant le confinement, avec les membres de La Caserne.

«On est amis avec des membres de la coopérative Le Comité. Il y avait déjà une chimie qui était présente», explique Ugo Varin Lachapelle, codirecteur de création de Caserne.

Après plusieurs rencontres entre Caserne et Le Comité pendant lesquelles une multitude d’idées ont été échangées, un concept final a été approuvé par la Ville de Montréal.

Des messages positifs véhiculés

En entrevue avec Métro, l’une des fondatrices de la coopérative Le Comité, Émilie Gagnon, mentionne que l’objectif des sculptures de la place de Castelnau est de promouvoir, d’une certaine façon, le déconfinement et les retrouvailles entre amis.

«Quand on a commencé à réfléchir au projet, on était encore en confinement. La pandémie était le principal sujet de discussion. On avait envie de jouer au jeu inverse, de mettre de l’avant des phrases qu’on n’avait pas dites à différentes personnes depuis des mois, des choses qu’on n’avait pas pu faire pendant le confinement», mentionne-t-elle.

Sur une des œuvres, on peut y voir une mère de famille qui tient ses deux enfants dans ses bras en donnant un baiser sur la joue de son garçon.

Une occasion d’achalandage

Selon l’ancienne directrice de cabinet de la mairesse Giuliana Fumagalli, France Émond, cet aménagement artistique est un excellent moyen pour attirer les visiteurs vers la place de Castelnau.

«On s’est rendu compte l’an dernier qu’il y avait une nécessité d’avoir une certaine animation dans les endroits de piétonnisation pour que les gens aient envie de rester sur la place. On cherchait des façons de rehausser l’ambiance, et c’est souvent par la culture et les variétés qu’on est en mesure de le faire», explique-t-elle.

Au moment d’écrire ses lignes, les travaux sont presque finis et le marquage sur la rue sera fait cette semaine. Par ailleurs, l’arrondissement installera une zone lenteur pour les vélos afin «d’avoir une cohabitation harmonieuse avec les piétons.»

Les aménagements ont été financés grâce à une subvention d’environ 180 000 $ accordée à l’arrondissement VSMPE par la Ville de Montréal. Un montant de 85 000 $ est dédié au contrat de design et d’aménagement. Le reste de l’argent servira, entre autres, à bonifier les placottoirs existants, à ajouter du marquage décoratif au sol et à exposer des œuvres d’art.

La bonification de la galerie des placottoirs est une idée de la maison de la culture Claude-Léveillée.

Articles similaires