Soutenez

Clôture à la Gare Parc: nouvelle manifestation pour un passage temporaire

Des résidents des environs ont manifesté, une nouvelle fois, aux abords de la clôture à la Gare Parc. Photo: Julien Lachapelle/Métro Média

C’est dans une ambiance festive que des citoyens de Parc-Extension et de Villeray ont manifesté à nouveau devant la clôture située sur l’avenue Ogilvy à la Gare Parc, le 9 août.

Ces derniers ont voulu se faire entendre auprès du Canadien Pacifique (CP), du Réseau de transport métropolitain EXO et de la Ville de Montréal pour qu’un passage temporaire soit mis en place afin de permettre aux piétons et cyclistes de se déplacer plus facilement entre les deux quartiers.

Les résidents ont accroché sur la clôture plusieurs petites affiches donnant accès au groupe Facebook Ouvrons la voie-Make Way et à une pétition destinée au CP et à la Ville de Montréal.

Une question d’accessibilité

L’organisatrice de cette manifestation et résidente de Parc-Extension, Béatrice Calmel, ne comprend toujours pas pourquoi le passage n’est pas ouvert. Selon elle, il est nécessaire que le dossier se règle rapidement étant donné la canicule qui frappe le Québec.

«Il n’y a rien dans Parc-Extension qui peut me permettre d’avoir de la fraîcheur, contrairement au parc Jarry, dans Villeray, où il y a une piscine extérieure», affirme-t-elle en précisant qu’aller au parc Jarry en faisant le tour de la clôture lui prendrait 45 minutes de plus et que ça lui fait perdre beaucoup d’énergie. Cette dernière souffre d’une sévère fibromyalgie.

Le député de Laurier-Dorion, Andrés Fontecilla, était également présent sur les lieux. Ce dernier partage la frustration des résidents de Villeray et de Parc-Extension.

«Ce qui me fâche le plus, c’est l’ignorance dans lequel les citoyens concernés sont tenus. On ne sait pas où le dossier s’en va, qui est responsable et quelles seront les prochaines étapes», mentionne-t-il dans un entretien avec Métro Villeray.

En 2019, l’Office des Transports du Canada avait autorisé la Ville de Montréal à mettre en place trois nouveaux passages à niveau sur son territoire, comme celui à l’angle de l’avenue Ogilvy et de la rue de Castelnau, si elle en assumait les coûts.

Malgré tout, EXO a installé une clôture avec l’aide du CP sur l’aménagement ferroviaire pour des raisons de sécurité.

Dans un entretien téléphonique avec Métro Villeray le 22 juillet, le cabinet de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait indiqué que le CP avait accepté la demande de Mme Plante pour la mise en place d’un passage temporaire à condition qu’il soit accessible entre 6h et 23h.

Au moment d’écrire ses lignes, le passage n’est toujours pas ouvert, puisque le CP n’aurait pas signé l’entente pour rendre le tout officiel.

Rejoint par Métro Villeray, le CP a confirmé, par courriel, avoir accepté la demande de la mairesse de Montréal d’un passage temporaire, mais n’a pas voulu commenter davantage le dossier.

De son côté, EXO a indiqué, par courriel, travailler «étroitement avec tous les partis sur le dossier» et s’est dit «optimiste quant à sa résolution prochaine».

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.