Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie

Le collège Reine-Marie souhaite former les citoyens de demain

Andréanne Lalonde, Marc Tremblay, Damien Barrette, Malika Rémillard Photo: Jean-Baptiste Demouy
Jean-Baptiste Demouy - Métro Media

Le collège Reine-Marie, dans le quartier Saint-Michel, a créé l’année dernière une nouvelle classe intitulée Profil CRM.  Pour le directeur général du collège, Marc Tremblay, le profil CRM, c’est «l’art de réfléchir et d’agir sur les enjeux de notre temps».

Damien Barrette, un élève de deuxième secondaire, souligne que cette classe qu’il suit depuis l’année dernière lui a permis de prendre conscience du monde qui l’entoure. Il s’est par exemple sensibilisé au gaspillage alimentaire et au recyclage, de même qu’à l’importance d’acheter le moins de vêtements possible.

Damien souligne aussi que cette classe lui donne un sentiment de confiance, puisque la parole des uns a autant de valeur que celle des autres. C’est un lieu où «il est possible d’exprimer ses idées, de s’affirmer.»

Et c’est le même constat pour Malika Rémillard, aussi en deuxième secondaire . La jeune élève  a revu ses habitudes de consommation et se considère chanceuse de ne manquer de rien.

Ce n’est peut-être pas une classe qui va réussir à changer le monde, mais si on s’y met tous, peut-être qu’on pourra avoir un impact.

Malika Rémillard, élève en deuxième secondaire

Pour Andréanne Lalonde, qui est chargée de la classe, la classe est toujours en évolution et «on la construit ensemble avec les élèves». Et le profil a du succès, selon elle, puisque même si le programme reste très jeune, il se remplit très rapidement avec de plus en plus d’élèves intéressés.

Un projet éducatif centré sur les jeunes

Le directeur général du collège Reine-Marie indique que c’est en 2018 que l’école a réfléchi à inclure un nouveau profil dans son cursus.

Les profils existent déjà, souligne-t-il, comme ça peut être le cas pour le sport, l’art ou autres, mais la direction a voulu s’intéresser à «la capacité collaborative de nos élèves».

Marc Tremblay surnomme le profil CRM, le «profil leadership», puisqu’il doit amener les jeunes à réfléchir à des enjeux, à les analyser, et leur permettre de mieux les comprendre, «et imaginer des solutions quant à ces enjeux».

L’année scolaire a commencé avec un module complet sur l’environnement, durant lequel les élèves ont notamment créé un événement pour marquer la journée mondiale de lutte pour le climat qui s’est déroulée le 24 septembre.

Ce profil doit servir à ceux qui ne sont peut-être pas des amateurs de sport ou d’art, mais qui ont en eux ce désir de discuter, d’échanger en créant un forum qui peut les aider à développer leur pensée critique.

Marc Tremblay, directeur général du collège Reine-Marie

Au cours de l’événement, les élèves se sont regroupés sur le terrain de soccer et ont écrit «CRM» tout en portant des pancartes où on pouvait lire «Urgence Climatique» et «Priorité Politique».

Le profil s’est entre autres intéressé au zéro déchet, à la consommation locale ou encore à l’agriculture urbaine.

Les 7 et 8 octobre prochains, les élèves participeront à un camp philosophique pour les aider à développer leur esprit critique et, durant tout l’automne, ils exploreront le thème de la pauvreté pour mieux comprendre les enjeux de l’aide sociale ou encore les stéréotypes entourant celle-ci.

Articles récents du même sujet