Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Le parc Frédéric-Back: une reconversion heureuse

Photo: Josie Desmarais / Métro

Lieu à ne pas manquer dans l’arrondissement, le parc Frédéric-Back a été inauguré en 2017 au cœur du Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM). Il couvre aujourd’hui une superficie de 48 hectares. À terme, il occupera 153 hectares et deviendra un des plus grands espaces verts de Montréal, d’une superficie qui avoisine celle du parc du Mont-Royal.

Fruit de la mobilisation citoyenne des résidents de Saint-Michel depuis les années 1970, le site – aujourd’hui réhabilité – fut autrefois une carrière de calcaire, puis un site d’enfouissement de matières résiduelles. Le paysage du parc Frédéric-Back, très singulier avec ses collines, vallons et vastes prairies, a été façonné par son héritage. Au nord du parc, à la place des anciennes falaises de la carrière, un lac sera d’ailleurs créé.

Né d’une reconversion à vocation environnementale, le parc est parsemé de sphères blanches au design contemporain. Outre leur attrait visuel, elles servent en fait à recouvrir des puits de captage de biogaz. Les déchets, encore aujourd’hui en décomposition, produisent des gaz récupérés pour produire de l’électricité. C’est aussi le moyen de retenir le méthane, un gaz à effet de serre. Autre symbole des ambitions vertes du site, on a fait usage de l’économie circulaire pour la transformation du lieu: bancs fabriqués avec des arbres abattus, sentiers faits de sols récupérés des chantiers et de compost.

Mais ce grand espace vert se veut tout autant destiné à la culture, aux loisirs et au sport. Le tour du parc et de ses installations représente une boucle de 5,5 km, que l’on peut parcourir à pied ou à vélo. C’est aussi un espace de détente avec ses nouveaux aménagements: chaises longues et parasols colorés, aires de pique-nique, belvédères. Depuis ces derniers, on peut observer les oiseaux, les insectes ou encore les étoiles. La programmation estivale offre des activités éducatives, des heures du conte, un mur d’escalade, le prêt gratuit de vélos et trottinettes, ou encore de l’initiation au cerf-volant. De quoi profiter pleinement d’un espace hors du commun aux portes de Villeray. Pour s’y rendre, le métro D’Iberville est à 15 minutes à pied.

La Tohue. / Josie Desmarais/Métro

Le cœur du cirque québécois

À l’entrée officielle du parc Frédéric-Back se trouve un concept unique en Amérique du Nord: la Cité des arts du cirque. Consacrée au développement du cirque, si cher à Montréal, la grappe sectorielle héberge l’École nationale du cirque, le siège social du Cirque du Soleil et TOHU. C’est TOHU qui est à l’origine du festival Montréal complètement cirque et qui offre la programmation culturelle et éducative au parc Frédéric-Back, gratuitement.

Un théâtre, à deux pas: le Théâtre aux Écuries

Proche du métro Fabre, le Théâtre aux Écuries est un lieu de diffusion et de découverte artistiques pour le public, notamment villerois. Y sont présentées des œuvres que la salle souhaite «toujours plus singulières, étonnantes et poétiques». Le lieu abrite aussi un incubateur théâtral, un centre de création pour des compagnies émergentes, dont six sont présentement en résidence.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie.

Articles récents du même sujet