Soutenez

VSP agrandit son réseau cyclable

En 2021, un sondage Léger révélait que 71% des répondants adhéraient au projet de la piste cyclable sur la rue Villeray en période estivale. Cette proportion chutait à 42% pour la période hivernale. Photo: Gracieuseté, Arrondissement VSP

Trois projets de voies cyclables sont en construction ou en voie de l’être dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Un axe est-ouest sur la rue Villeray et deux voies cyclables de plus sur la rue Sagard et la 1re Avenue seront ajoutés au réseau.

Rue Villeray

Le premier projet consiste à prolonger la piste cyclable de la rue Boyer jusqu’à la 24e Avenue. Des bandes cyclables unidirectionnelles délimitées par des bollards permettront aux cyclistes de se déplacer d’est en ouest sur une distance de 3,5 km.

L’Arrondissement espère ainsi permettre un accès sécuritaire par le réseau cyclable à 26 parcs de l’arrondissement, plusieurs écoles primaires et autres voies cyclables.

Rue Sagard

À titre indicatif, les mails en béton qui seront installés aux intersections de la rue Sagard s’apparenteront à ceux de la 1re Avenue. Photo: Gracieuseté, Arrondissement VSP

Lors du conseil du 6 septembre, la mairesse d’arrondissement Laurence Lavigne Lalonde a expliqué que le projet d’aménagement d’une piste cyclable bidirectionnelle sur la rue Sagard «a été réfléchi avec l’école [Saint-Barthélemy] et le comité de parents dans un objectif de sécurisation aux abords de l’école».

Cette piste cyclable, protégée par plusieurs mails en béton aux intersections, permettrait le lien entre les deux pavillons de l’école Saint-Barthélemy et les parcs Nicolas-Tillemont et Gabriel-Sagard.

1re Avenue

L’Arrondissement prévoit le prolongement de la piste cyclable bidirectionnelle fraîchement aménagée l’année dernière entre les rues Tillemont et Bélanger.

Cet aménagement, qui sera relié à plusieurs autres pistes cyclables, faciliterait les déplacements à vélo entre le quartier Saint-Michel et le reste de la ville de Montréal.

«Faire des choix de société»

Durant la période de questions du dernier conseil d’arrondissement, Yvan Turcotte, un résident du quartier, a fait part de son inquiétude quant à l’enjeu des places de stationnement au terme des travaux d’aménagement de la piste cyclable sur la rue Sagard, qui sera accessible toute l’année.

«Je suis pour les vélos, mais je crois qu’il faut quand même accommoder les automobilistes. Est-ce que ça serait possible de limiter l’accès à la piste cyclable seulement six mois par année, donc l’enlever l’hiver?», a-t-il demandé.

En guise de réponse, la mairesse a fait valoir que «l’été, il n’y a pas d’enfants à l’école, donc, on ne vient pas répondre à l’objectif premier de sécurisation des abords de l’école», lequel serait maximisé par l’instauration d’infrastructures permanentes et pérennes.

Même si Laurence Lavigne Lalonde concède que ces changements viennent «chambouler les habitudes des gens», elle soutient malgré tout qu’il s’agit d’une décision en faveur du bien-être collectif.

«Quand on réfléchit à élargir le réseau cyclable à Montréal, on réfléchit pour l’ensemble des citoyens et citoyennes. Je ne connais pas beaucoup de gens qui utilisent la piste cyclable et se décrivent comme cycliste. Nous nous déplaçons parfois à pied, à vélo, en transport collectif et en voiture. Notre travail, c’est de nous assurer que la rue permet à chacun des utilisateurs de se déplacer.»

Quant au conseiller de Ville du district de François-Perrault, Sylvain Ouellet, celui-ci s’était exprimé longuement sur sa page Facebook avant la tenue du conseil d’arrondissement à propos de ces trois projets qui «ont le malheur d’enlever des places de stationnement, faute d’alternatives pouvant assurer le déplacement sécuritaire des cyclistes de tout âge».

«Je vis actuellement le moment le plus difficile de mes neuf années en politique municipale. En tant qu’élu, on doit faire des choix de société, et quand ceux-ci ne font pas l’unanimité, c’est ultimement à nous que revient le fardeau de trancher. Avec l’urgence climatique qui s’accélère, j’assume pleinement ce choix difficile, mais nécessaire.»

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.