Monde

Un volcan se détruit partiellement après une éruption en Indonésie

School children walk as Mount Sinabung erupts in Karo, North Sumatra, Indonesia, Monday, Feb. 19, 2018. Rumbling Mount Sinabung on the Indonesian island of Sumatra has shot billowing columns of ash more than 5,000 meters (16,400 feet) into the atmosphere and hot clouds down its slopes. The volcano, one of three currently erupting in Indonesia, was dormant for four centuries before exploding in 2010.(AP Photo/Sarianto) Photo: The Associated Press

DJAKARTA, Indonésie — Le sommet du volcan du Mont Sinabung a été partiellement détruit en Indonésie après être entré en éruption lundi.

La comparaison d’images prises avant et après l’éruption montrent qu’une énorme partie du sommet a été réduite en cendres, soit environ 1,6 million de mètres cubes, selon les autorités indonésiennes.

Le Sinabung, qui est situé sur l’île de Sumatra, est actif depuis 2010 après des siècles de dormance.

Lundi, son éruption a projeté des cendres à une altitude d’environ cinq kilomètres et des roches incandescentes ont dévalé la montagne jusqu’à une distance de 4,9 kilomètres du cratère selon le Centre national indonésien de volcanologie.

L’éruption ne semble pas avoir fait de victime.

Le Sinabung est l’un des 129 volcans actifs en Indonésie. Il fait partie de ce qui est appelé la «ceinture de feu du Pacifique», un alignement de volcans qui bordent l’océan Pacifique le long de limites de plaques tectoniques et de failles sismiques.

Articles récents du même sujet