Monde

Passeport vaccinal: où a-t-il déjà été instauré?

passeport vaccinal
Un passeport vaccinal digital. Photo: 123rf

Québec instaurera bel et bien un passeport vaccinal à la grandeur de la province, a confirmé jeudi le premier ministre François Legault. Si elle n’a pas le même nom partout, cette mesure a déjà été mise en place par plusieurs pays à travers le monde ou elle le sera dans les prochains jours.

Qu’il s’appelle «pass sanitaire», «passeport vert» ou «passeport vaccinal», le document format papier ou numérique a la même utilité à l’échelle mondiale. Il permet aux personnes doublement vaccinées d’accéder aux restaurants, aux salons de coiffure, aux cinémas et aux théâtres.

Au Québec, les modalités seront annoncées au cours des prochains jours. «Avec l’augmentation des cas et des hospitalisations, nous avons une responsabilité d’agir», a justifié François Legault en point de presse, jeudi matin.

La Chine

La Chine a été le premier pays à instaurer le passeport vaccinal. Exclusif aux citoyens chinois, le «certificat de santé» permettait de voyager.

Toutefois, de nouvelles éclosions de COVID-19 dans le pays ont forcé mercredi le gouvernement à cesser de remettre ces passeports nécessaires pour les voyages à l’étranger.

Israël

Déjà en Mars, Israël demandait aux citoyens d’avoir en main leur «passeport vert» pour profiter des restaurants, des bars, des gymnases et des lieux de culte. Ce document se veut une preuve de vaccination ou de guérison de la COVID-19. 

Toutefois, la mesure a été abolie le premier juin, alors qu’on signalait une baisse des nouvelles infections. Elle sera cependant rétablie le 8 août dans les lieux publics fermés accueillant plus de 100 personnes, en raison d’une flambée des contaminations.

Pour le moment, le passeport ne s’applique généralement pas aux commerces, aux écoles ou aux services de santé israéliens.   

L’Islande

L’Islande a été un précurseur de la mesure en définissant dès janvier les critères de validité des certificats de vaccination, avec une version numérique.

Son objectif était avant tout d’exempter de test et de quarantaine son titulaire qui entre sur le territoire, mais le pays a connu des difficultés étant donné qu’il était le seul à reconnaître le document.

Le Danemark

Un des premiers pays européens à avoir instauré le passeport vaccinal est le Danemark. Appelée «coronapas», la mesure est en vigueur depuis le 6 avril. 

Les Danois en ont besoin pour accéder aux restaurants, aux salons de coiffure, aux cinémas, aux théâtres, aux gymnases et aux lieux de culte qui accueillent plus de 500 personnes.

En ce qui concerne l’ensemble de Europe, un «certificat vert» numérique est entré en vigueur le 1er juillet pour circuler librement dans l’Union européenne. 

Le règlement relatif au certificat COVID numérique de l’UE est entré en vigueur le 1er juillet 2021. 

Ce certificat atteste qu’une personne a été vaccinée contre la COVID-19, qu’elle a reçu un résultat de test négatif, ou qu’elle s’est rétablie de la maladie.

La France

Depuis le 21 juillet, le «pass sanitaire» est obligatoire pour visiter les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, soit les salles de spectacle, les parcs d’attractions, les salles de concert, les festivals, les salles de sport et les cinémas.

Moins de 24 heures après son annonce, la mesure a d’ailleurs incité plus de 1,7 million de Français à prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Dès le 9 août, le document sera également obligatoire dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi que pour les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance.

D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite, si nécessaire, selon la situation épidémique, précise-t-on sur le site du gouvernement français.

Pour le moment, les jeunes de 12 à 17 ans et les salariés des lieux et établissements recevant du public n’ont pas l’obligation d’avoir un «pass sanitaire».

L’Italie

Les Italiens devront présenter leur «green pass» pour accéder aux lieux fermés dès le 6 août. Cela comprend les bars, les restaurants, les piscines, les gyms, les cinémas, les musées, les événements sportifs, les spectacles et les conventions.

Le Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, c’est d’ici la fin du mois de septembre que le gouvernement veut instaurer un document prouvant une vaccination complète contre le coronavirus. Il affirme attendre que tous les jeunes de plus de 18 ans aient eu la possibilité d’être doublement vaccinés.

Ce passeport vaccinal servira à accéder aux établissements accueillant un public nombreux, comme les discothèques, avait annoncé le premier ministre Boris Johnson au mois de juillet.

La ville de New York

New York est la première ville des États-Unis à mettre en place le passeport vaccinal.  

Dès le 16 août, il faudra présenter une preuve de vaccination pour entrer dans  les restaurants, les salles de sport ou les salles de spectacle.

Le renforcement de cette mesure ne s’appliquerait toutefois que le 13 septembre.

Articles récents du même sujet