Au boulot!

Ferez-vous un jardin cette année?

Ferez-vous un jardin cette année?

Il y a deux façons d’aborder un projet: en s’attaquant au négatif ou en misant sur le positif.

Imaginez que vous souhaitiez cultiver un jardin cette année. Vous êtes chanceux d’être tombé sur cette chronique: j’en fais depuis quelques années. Alors voici les conseils que j’ai pour vous.

Premièrement, ça vous prend une bonne terre. Si possible, ajoutez-y de l’engrais afin de vous assurer qu’il y a de bons nutriments dans le sol. Ensuite, et c’est là que ça demande de la discipline, prenez l’habitude, une fois par jour, d’enlever les mauvaises herbes. Vous ne pouvez pas vous permettre qu’en fin de saison, les mauvaises herbes aient pris le contrôle de votre sol.

Même si vous vous éreintez à désherber chaque jour, vous ne récolterez aucun fruit, si vous ne semez pas.

Avec quoi vous retrouverez-vous cet automne si vous suivez toutes mes recommandations? Avec une terre vierge qui n’aura donné aucun légume ni aucun fruit. Rien d’étonnant: il aurait mieux valu que vous profitiez des premiers rayons du soleil pour planter des tomates, des pommes de terre, des haricots ou des oignons. Même si on fait constamment la guerre aux mauvaises herbes, si on ne sème pas, on ne récoltera rien en fin de saison.

Il en va de même dans nos vies, que ce soit au travail ou dans l’intimité de nos foyers. Vous aurez beau mettre les efforts pour éloigner tout ce que vous percevez comme négatif (les irritants, les imprévus, les crises ou les changements), cela ne vous rendra pas plus heureux pour autant. Au mieux, ça vous mènera à une vie neutre, à la tiédeur.

Pour vraiment faire une différence, il faut semer du positif dans chacune de nos journées: créer des instants agréables, apprendre à remarquer ce que les autres font de bon, cultiver la gratitude envers les gens qui rendent notre travail plus facile et contribuer au mieux-être de ceux qui nous entourent. Bref, il faut voir le beau présent dans notre quotidien.

Vous souhaitez faire de bonnes récoltes à l’automne? Arrêtez de vous préoccuper de tout ce qu’il y a de négatif dans votre vie. Ces choses reviennent jour après jour, telles les mauvaises herbes dans un jardin.

Prenez plutôt le temps de planter ce qui risque de vous rapporter une bonne récolte; continuez d’apprendre, rendez service, entretenez de bonnes relations et entamez de nouveaux défis. C’est dans ces conditions que votre jardin grandira.