Vie numérique

Essai du jeu Far Cry New Dawn: expérience concentrée

Essai du jeu Far Cry New Dawn: expérience concentrée

Ubisoft Montréal lance vendredi Far Cry New Dawn, une suite à Far Cry 5 qui offre une expérience plus courte, mais tout aussi amusante et digne de la série. Un format apprécié, qui permet d’avoir sa dose annuelle de la franchise et qui intègre assez de nouveautés pour ne pas donner l’impression d’étirer la sauce.

Far Cry New Dawn se déroule 17 ans après l’action de Far Cry 5. On retrouve un Hope County dévasté par la guerre, où un groupe de bandits mené par deux sœurs jumelles terrorise les habitants qui tentent de retrouver un semblant de vie normale.

Far Cry New Dawn est un jeu « légèrement » post-apocalyptique. La société telle qu’on la connait ne semble plus exister et les quelques bâtiments présents dans le monde sont en ruines, mais le Montana dépeint par Ubisoft est toujours luxuriant, et on n’y affronte pas non plus de mutants radioactifs. C’est un monde post-apocalyptique, oui, mais on est plus près de Far Cry 5 que de Mad Max ou Fallout.

La recette utilisée par Ubisoft Montréal est encore la même, même si quelques éléments nouveaux viennent la pimenter un peu. On incarne toujours une personne effacée, qui gagne en puissance au fil de l’aventure et qui libère les habitants de personnages tyranniques forts. Le monde ouvert rassemble aussi des bases ennemies qu’il faut attaquer, des missions principales pour faire avancer l’histoire, des compagnons d’armes et une faune vicieuse.

Alors que la progression dans Far Cry 5 était marquée par l’agrandissement de la résistance et l’assassinat des lieutenants du Father, celle de Far Cry New Dawn est incarnée par Prosperity, une base dont l’on doit améliorer les différentes composantes pour nous permettre par exemple d’avoir des compagnons d’armes de plus en plus puissants et accès à des armes de niveau supérieur. Dans les deux cas, la formule permet de jouer dans un monde véritablement ouvert du début à la fin, tout en conservant une certaine structure narrative

Des nouveautés appréciées

Parmi les nouveautés à mentionner, notons que Far Cry New Dawn est probablement le titre de la série qui s’apparente le plus à un jeu de rôle, avec des ennemis qui ont des niveaux de difficulté, l’arrivée de niveaux pour les armes et plus. Même les missions sont séparées en niveaux. Ubisoft nomme la démarche « jeu de rôle léger », un titre qui la représente assez bien.
L’autre nouveauté intéressante de Far Cry New Dawn est l’ajout d’expéditions, des missions indépendantes séparées de l’histoire principale du jeu, qui se déroulent dans des cartes à l’extérieur de Hope County.

Ces expéditions permettent d’amasser des ressources utiles pour fabriquer les armes de haut niveau, et elles assurent une certaine liberté aux créateurs du jeu, qui ont ainsi été capables de concevoir des cartes d’envergure, non limitées par les contraintes de Hope Country (comme la taille, le genre de bâtiments accessibles, etc.).

Les expéditions bonifient le contenu de Far Cry New Dawn, tout en introduisant le personnage le plus amusant du jeu, Roger Cadoret, un pilote d’hélicoptère à l’accent québécois à couper au couteau dans sa version anglophone. On en redemande (à quand l’expansion Far Cry : Les aventures de Roger Cadoret?).

Les expéditions peuvent être rejouées après avoir été complétées. Certains éléments sont alors changés, et le niveau de difficulté est rehaussé.

Cette dernière technique est aussi offerte avec les avant-postes dans Hope County. Comme toujours, libérer ces bases ennemies permet de regagner une partie de territoire et d’obtenir de nouvelles bases pour soi-même. Dans New Dawn, il est possible toutefois de les abandonner et de les réattaquer. Le niveau de difficulté est alors augmenté lui-aussi, et on obtient plus de ressources lorsqu’on les récupère.

Un format qui mérite d’être répété

Far Cry New Dawn est un jeu à part entière. Il ne faut pas le considérer comme un contenu téléchargeable, mais ce n’est pas Far Cry 6 pour autant. L’histoire qui peut être complétée en moins d’une dizaine d’heures n’a en effet pas l’ampleur des titres principaux d’Ubisoft. À cet égard, le titre s’apparente un peu à l’extension autonome Far Cry 3 : Blood Dragon (quoi qu’il en a plus à offrir). Son prix de 50$ au lancement reflète d’ailleurs cette réalité.

J’ai personnellement adoré la formule. Ce ne sont pas tous les joueurs et toutes les joueuses qui ont des dizaines d’heures à investir dans les mondes ouverts, et de plus en plus n’arrivent tout simplement pas à terminer les jeux à grands déploiements qu’ils achètent.

Notons que même si Far Cry New Dawn est plus court, il offre quand même beaucoup de contenu en dehors de l’histoire principale (comme les expéditions, par exemple), et celui-ci peut être répété par la suite, tant en solo qu’en ligne en mode coop. Ceux qui veulent maximiser le temps de jeu pour l’argent investi ne se sentiront donc pas lésés.

Plus important maintenant, l’histoire et le jeu lui-même sont tout aussi réussis qu’un jeu Far Cry à part entière (la scène suivant l’affrontement final avec les sœurs Mickey et Lou est d’ailleurs particulièrement mémorable). Le monde est un peu moins riche et Ubisoft a pris quelques raccourcis pour justifier son histoire, mais la série a toujours pris des raccourcis du genre de toute façon.

En fait, en offrant une expérience plus concentrée, New Dawn semble moins répétitif que ses prédécesseurs – même s’il y a beaucoup répétitions avec les avant-postes et les expéditions. Le jeu capte constamment notre attention, il diminue les longueurs et raréfie les longs déplacements.

Far Cry New Dawn a moins à offrir que les autres titres de la série, et aucune de ses missions n’atteint les meilleurs moments de Far Cry 3, 4 et 5, mais dans l’ensemble, j’ai tout de même mieux apprécié mon expérience qu’avec Far Cry 4 et Far Cry 5. Plus de contenu n’est après tout pas un gage de qualité, même si cette opinion n’est pas très populaire dans l’industrie.

Alors que les jeux en ligne constamment mis à jour dominent le jeu vidéo en ce moment, Ubisoft a trouvé une façon de créer un produit représentant un faible risque financier pour l’entreprise (de nombreux éléments de Far Cry 5 ont après tout été réutilisés pour New Dawn), tout en offrant aux amateurs d’histoires un jeu d’action/aventure en bonne et due forme.

Espérons qu’une expérience similaire à Far Cry New Dawn sera répétée l’année prochaine.

Note : 86/100 (joué sur Xbox One X)