Vie numérique
18:12 29 octobre 2019

AirPods Pro: mes premières impressions

AirPods Pro: mes premières impressions

Une technologie de réduction active du bruit pour diminuer les sons ambiants, un nouveau format plus compact, un bouton dédié sur le bout des écouteurs pour contrôler sa musique et ses appels : voilà quelques-unes des caractéristiques des nouveaux écouteurs sans fil AirPods Pro d’Apple, attendus mercredi au Canada. Voici mes premières impressions, après quelques heures d’essai.

Les AirPods Pro représentent une mise à jour importante des AirPods. Ceux qui ont déjà essayé les écouteurs d’Apple seront toutefois en terrain connu. Oui, le nouveau modèle offre un design différent, mais tout ce qui a fait la popularité de leur prédécesseur est encore présent.

Synchroniser les AirPods Pro avec un iPhone est par exemple un processus pratiquement automatique, grâce à la puce H1. On ouvre le boitier près de son téléphone, on appuie sur connecter (la première fois) et le tour est joué. Ceux-ci devraient aussi offrir une autonomie de 4h30 sur une seule charge (5h sans la réduction active du bruit). Avec la pile dans le boitier, il devrait être possible d’atteindre une autonomie de 24 heures en tout, sur une seule charge. Je n’ai pas essayé les écouteurs assez longtemps pour tester leur autonomie, mais si on peut se fier aux AirPods réguliers, quelques minutes de recharge une fois par semaine est généralement suffisant pour ne pas s’en soucier.

Côté design, les écouteurs sont plus compacts que les AirPods réguliers. Avec leurs nouveaux embouts de caoutchouc (offerts en trois formats dans la boîte), ceux-ci tiennent plus fermement en place que leurs prédécesseurs. Ceux qui n’aiment pas le petit manche des AirPods qui sort des oreilles apprécieront que celui-ci est désormais plus court. On reconnait encore les écouteurs, mais l’apparence est légèrement plus subtile.

Le boitier est quant à lui plus petit, mais plus large. Son volume est un peu plus gros, mais on ne voit pas vraiment la différence dans la poche, par exemple. Le boitier peut être rechargé par son port Lightning, ou encore avec un chargeur sans fil Qi.

Un antibruit qui fonctionne

Évidemment, la grande nouveauté des AirPods Pro est leur technologie antibruit. Le nouvel embout de caoutchouc isole déjà une partie du bruit ambiant, mais à l’aide de microphones intégrés aux écouteurs, les AirPods parviennent à projeter de l’antibruit et à annuler une bonne partie du bruit restant.

Comme avec tous les appareils du genre, la technologie n’est pas 100% parfaite, mais la réduction est considérable (et franchement impressionnante lorsqu’on l’essai pour la première fois). On réalise que certains environnements qu’on croyait silencieux sont en fait bruyants et on prend rapidement goût à cette nouvelle tranquillité.

Je n’ai pas encore eu le temps de l’essayer dans toutes les conditions possibles, mais à l’extérieur et dans un environnement de bureau, l’effet est considérable, ce qui permet d’écouter sa musique et ses balados à un volume plus bas qu’à l’habitude.

Il est aussi possible de désactiver la réduction du bruit, ou au contraire d’utiliser un mode transparence, qui amplifie légèrement les sons extérieurs pour nous permettre de discuter et d’entendre ceux qui nous entourent.

Notons que certaines personnes n’aiment pas l’effet de pression sur les oreilles que font parfois les technologies antibruit. Cet effet est présent ici aussi, les AirPods Pro ne changeront donc pas leur opinion sur ce point.

Côté musique, les AirPods Pro profitent de leurs microphones pour ajuster le son des appareils à la forme de notre oreille interne. Mon premier essai ne m’a toutefois pas permis de noter de différence considérable pour l’instant par rapport aux premiers AirPods. Peut-être que certaines pièces permettront de mettre l’effet en valeur, il faudra passer un peu plus de temps avec les appareils pour s’en faire une idée. Dans l’ensemble, la qualité sonore est très correcte pour des écouteurs du genre, avec notamment des basses assez prononcées.

Pour ce qui est des points négatifs, on en note principalement deux. Tout d’abord, la pile intégrée dans les écouteurs n’est pas remplaçable. Celle-ci devrait donc se dégrader avec les années, sans qu’il soit possible de remettre ses AirPods Pro à neuf. À 329$ au Canada, les AirPods Pro représentent aussi un investissement important. Ceux qui ne tiennent pas à la réduction du bruit et qui ne recherchent que le côté pratique des écouteurs sans fil peuvent évidemment toujours se tourner vers les AirPods originaux, à 219$.