Carrières

Le mentorat a la cote

Le mentorat a la cote
Photo by: Getty Images/iStockphotoBusiness adviser analyzing financial figures denoting the progress in the work of the company

Le mouvement Adopte inc. a été mardi hier soir à Montréal, et une autre initiative de mentorat vient de voir le jour. Zoom sur deux initiatives formatrices.

Adopte inc.
Dans le cadre de ce projet, cinq «dragons» soutiendront 25 entrepreneurs de la relève. Hier, les cinq premiers «adopteurs» d’Adopte inc., soit Guy Cormier, président du conseil et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Alain Bouchard, fondateur et président-directeur du conseil Alimentation Couche-Tard, Eric Boyko, président et chef de la direction de Stingray, Philippe de Gaspé Beaubien III, entrepreneur, homme d’affaires et investisseur aguerri, et Pierre Pomerleau, président-directeur général de Pomerleau, ont présenté leur cohorte respective.

Adopte inc. a été initié pour créer des ponts entre des entrepreneurs ayant du succès (les «adopteurs») et des jeunes de la relève (les «adoptés»). Cette expérience entrepreneuriale vise d’abord à donner un coup de pouce à ces entrepreneurs émergents, et ce, sur les plans financier et stratégique.

Mentoro
Plateforme gratuite lancée vendredi dernier, Mentoro propose de mettre en relation 25 mentors issus de divers domaines (arts et culture, santé, technologie, du détail, médias et communications, et services professionnels) et des jeunes de 25 et plus dotés d’une expérience professionnelle de 
3 à 5 ans.

Parmi les 25 mentors qui participeront à la première cohorte du projet, notons Mélanie Frappa, ex-rédactrice en chef du magazine Elle Québec, et Sandra Abi-Rashed, éditrice en chef pour TVA Publications, les deux fondatrices de Mentoro, mais aussi l’animateur Angelo Cadet, la photographe Geneviève Charbonneau et l’homme d’affaires Jean-François Renaud.

La date limite pour faire partie de la première cohorte est le 30 novembre. Les candidatures reçues sur mentoro.co seront alors évaluées et les «mentorés» pourront rencontrer leur mentor deux ou trois fois au cours d’une période de six mois.

[bignumber number= »10000$ »] Une autre initiative pour soutenir la relève entrepreneuriale a aussi été annoncée cette semaine. Le Fonds 50/50, qu’a lancé Frank + Oak mardi en collaboration avec General Assembly, versera pour sa part des subventions de démarrage d’entreprise de 10000$.[/bignumber]

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires