Carrières

Quatre formations dans le vent

Quatre formations dans le vent
Photo: Métro

Si certains métiers ont aujourd’hui disparu, d’autres offrent d’excellentes perspectives d’avenir. Coup d’œil sur quatre formations qui mènent à ces professions en demande.

Diplôme d’études professionnelles en mécanique d’ascenseur

Contrairement à ce que leur titre laisse entendre, les mécaniciens d’ascenseur ne se spécialisent pas que dans ce type d’appareil. Ils peuvent aussi installer des escaliers mécaniques, des tapis roulants, des remonte-pentes, etc. À ces débouchés s’ajoutent l’entretien et la réparation de systèmes existants. Voilà pourquoi la formation – offerte uniquement à l’École des métiers du Sud-Ouest-de-Montréal – offre un taux de placement de plus de 86%.

Les diplômés bénéficient également de l’un des meilleurs salaires du domaine de la construction. En effet, le salaire annuel moyen des nouveaux apprentis frôle les 43 000$, tandis que celui des compagnons travaillant au moins
500 heures est de 93 803$.

Diplôme d’études professionnelles en conduite de procédés de traitements de l’eau

Alors que les «flushgates» se multiplient, le traitement des eaux usées est devenu un enjeu prioritaire. Ces dernières années, de nombreuses villes, dont Montréal, ont d’ailleurs investi des sommes importantes afin de se doter de nouvelles usines d’épuration ou de moderniser leurs installations. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le programme de conduite de procédés de traitements de l’eau ait un taux de placement de près de 83%. Le salaire hebdomadaire brut moyen des diplômés s’élève à 898$.

La formation est toutefois offerte uniquement au Centre de formation professionnel Paul-Gérin-Lajoie, à Vaudreuil-Dorion.

Diplôme d’études collégiales en acupuncture

À l’instar des autres formes de médecine alternative, l’acupuncture gagne en popularité au Québec. Il faut dire que cette pratique millénaire possède la réputation de soigner plusieurs maux, tels que les douleurs oncologiques, les migraines et la dépression. Le coût des traitements d’acupuncture sont d’ailleurs couverts en tout ou en partie par plusieurs régimes d’assurances collectives et par certains organismes gouvernementaux.

Fortement contingenté, le programme d’acupuncture est offert uniquement au Collège de Rosemont. Comme les diplômés ont la possibilité de travailler à leur propre compte, leur taux de placement est de 100%. Afin de pouvoir pratiquer leur métier, ils doivent toutefois réussir l’examen d’admission de l’Ordre des acupuncteurs du Québec.

Baccalauréat en actuariat

Les actuaires sont des experts de la gestion du risque. À l’aide de concepts mathématiques, ils sont en mesure de calculer les impacts que pourraient avoir d’éventuels incidents sur les finances d’un particulier ou d’une entreprise. Près de la moitié d’entre eux œuvrent ainsi en assurance, une industrie en pleine croissance. Les actuaires peuvent également travailler dans le domaine des placements, des régimes de retraite ou de la gestion du risque d’entreprise.

Ces débouchés expliquent l’excellent taux de placement des diplômés, qui s’élève à 91,2%. Leur salaire est tout aussi enviable, puisqu’ils gagnent 85 400$ par année. L’Université Laval, l’Université de Montréal, l’UQAM et l’Université Concordia offrent un programme de 1er cycle. À la fin de leur formation, les diplômés doivent s’inscrire à l’Institut canadien des actuaires.