Mobilité

Pour les vacances, vérifiez-vous vos pneus?

Photo: Michelin Canada

Auto Go

Vous prenez la route pour les vacances. Vous croyez avoir tout préparé: les vêtements du petit dernier, les jeux, tout y est… Mais avez-vous été aussi vigilant avec votre voiture, et surtout avec vos pneus?

Moins de 20% des conducteurs vérifie l’état de leurs pneus avant de prendre la route pour de longue randonnée, selon une étude publiée aux États-Unis. Pourtant, le pneu est tout ce qui vous retient en contact avec la route. Et sachez que, une fois en route, la taille de la surface de chaque pneu en contact avec la chaussée n’est pas plus grande que 4 cartes de crédit reliées entre elles.

Certaines précautions d’usage sont donc indispensables:

  • Vérifiez l’usure de vos pneus – En utilisant le test de la pièce de monnaie, placez un sou au fond de la sculpture du pneu, la tête de la Reine en premier. Si la couronne est cachée, c’est bien. Par contre, si vous la voyez complètement, il est temps de remplacer le pneu. La plupart des pneus ont cependant un guide d’usure, une petite lanière de caoutchouc placée dans les rainures. SI vous l’atteignez, il est temps de changer.
  • Vérifiez la pression de gonflage – Les pneus peuvent perdre jusqu’à une livre par pouce carré de pression chaque mois. Utilisez un manomètre fiable pour vérifier la pression des pneus « à froid » (avant de conduire ou trois heures après avoir conduit). Comparez la lecture obtenue à celle qui se trouve sur l’étiquette à l’intérieur de la porte du conducteur ou dans le guide du propriétaire de votre véhicule. Ne comparez PAS la mesure à celle qui figure sur le flanc du pneu.
  • Ne mélangez pas vos pneus – Si vous ne remplacez que deux pneus sur quatre, assurez-vous qu’ils sont de la même dimension et du même type que vos pneus actuels. Assurez-vous que les pneus neufs sont montés sur l’essieu arrière de votre véhicule, ce qui contribuera à réduire la possibilité de dérapage des roues arrière et de perte de stabilité du véhicule dans des conditions de chaussée mouillée.

Conduite sur chaussée mouillée : Une chaussée mouillée présente des dangers de moins grande adhérence et de plus grande distance de freinage.

  • Ralentissez. Suivre ce simple conseil par temps pluvieux réduit grandement le risque d’accident de la route.
  • Veillez à toujours avoir les deux mains sur le volant.
  • Ralentissez avant de prendre un virage et maintenez une vitesse constante en virant.
  • En virant, ne faites pas de mouvement brusque du volant de direction.
  • Freinez uniquement en ligne droite avant de tourner et de manière progressive. Ne freinez pas en virant.
  • Augmentez la distance entre votre véhicule et celui qui vous précède afin d’avoir une plus grande distance de freinage.
  • En cas d’aquaplanage, n’accélérez pas ou ne freinez pas brusquement. Gardez le pied légèrement sur l’accélérateur et dirigez la voiture en direction avant jusqu’à ce que les pneus retrouvent leur adhérence.

Éclatement d’un pneu : Il s’agit de l’une des situations les plus angoissantes sur la route.

  • Par prévention, veillez à toujours avoir les deux mains sur le volant.
  • Si un de vos pneus éclate, ne vous affolez pas. Le gros bruit vous fera sursauter, mais si vous suivez les trois règles suivantes, vous reprendrez rapidement et sans danger la maîtrise de votre véhicule. Un, gardez votre pied sur l’accélérateur. Deux, agrippez bien le volant et restez dans votre voie. Trois, ralentissez progressivement et braquez soigneusement le volant en direction de l’accotement.

Plusieurs fabricants de pneus, dont Michelin, proposent ce genre de conseils sur leur site, et une multitude d’autres. On y retrouve aussi des guides pratiques sur comment vérifier l’usure, ou toute autres indications sur vos pneus.

Mais rappelez-vous, les pneus sont le seul lien qui relie votre famille et vous à la route. Prenez-en soin!

Articles récents du même sujet