Techno

Limite de débit: Google s'adresse au CRTC

Dans le cadre de l’audition de Bell au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
le géant californien s’est opposé à la discrimination du trafic
Internet. «L’Internet est trop important pour qu’on leur permette un
plein contrôle.»

«Selon
Bell, [la pratique] permet de mieux gérer le réseau. [Nous] n’y croyons
pas. Le blocage systématique ou partiel d’applications parfaitement
légales qu’utilisent les clients des fournisseurs canadiens n’est pas
une forme de gestion de réseau,» explique le document de 15 pages
soumis au Conseil.

Google explique que la pratique de Bell, qui a d’ailleurs reçu
l’appui de Rogers et de TELUS, est contraire à la loi canadienne sur la
radiodiffusion et les télécommunications: «La loi interdit la
discrimination injuste, indue ou déraisonnable des préférences et
requiert une neutralité technologique et compétitive.»

Bell répondra à Google dans sa prochaine soumission au CRTC, due jeudi.

Articles récents du même sujet