Techno

Fennec: la version mobile de Firefox sera lancée avant Noël

Après plus d’un an et demi
de développement, le lancement de la première version mobile définitive
du navigateur Firefox devrait survenir d’ici quelques jours, rapporte
la BBC. Connue sous le nom de code Fennec, cette version mobile ne sera
compatible qu’avec les téléphones N900 de Nokia, avant d’être
disponible sur d’autres appareils.

Les utilisateurs qui doteront leur téléphone
de cette version mobile open source pourront la synchroniser avec le
navigateur Firefox de leur ordinateur de bureau. Comme Jay Sullivan de
Mozilla l’explique à la BBC «le navigateur crypte les informations et les retransmet vers le nuage, entre l’ordinateur de bureau et le mobile».

Dans un premier temps, les intéressés pourront télécharger Fennec
par l’intermédiaire du site de Mozilla. Ensuite, la version mobile de
Firefox sera disponible via l’Ovi Store de Nokia pour permettre aux
détenteurs de téléphones N900 d’accéder à ce navigateur plus
facilement.

Et la compétition dans tout ça?
Lorsque la BBC s’interroge sur la disponibilité de Fennec pour
l’iPhone, M. Sullivan réplique que la plateforme d’Apple est fermée à
la compétition: «Apple est une entreprise très restrictive. Elle
n’autorise pas l’utilisation d’autres navigateurs et nous n’entrevoyons
pas le jour où cela se produira».

Dans ce contexte, le principal compétiteur auquel Fennec se mesurera
est la version mobile d’Opera. Selon la firme d’analyse StatCounter, il
s’agit du navigateur pour mobile le plus populaire, Safari d’Apple
arrivant en deuxième place. Mozilla compte donc sur la transposition du
succès de son navigateur Firefox 3.5 pour ordinateur de bureau à sa version pour mobiles.

Fennec aura quelques fonctionnalités de plus que Firefox
La plupart des fonctionnalités de Firefox sont reprises dans Fennec,
mais ce dernier a été bonifié par quelques ajouts. Par exemple, Fennec
ajuste la taille des pages visionnées aux dimensions de l’écran du
mobile et l’utilisateur peut tapoter son écran pour agrandir une
portion de la page.

Par ailleurs, M. Sullivan souligne que Fennec sera le premier
navigateur à bénéficier d’extensions servant à ajouter des
fonctionnalités ou à le personnaliser.

Articles récents du même sujet