Sports

Milos Raonic surpris au 2e tour à Brisbane

Milos Raonic of Canada plays a shot in his match against Alex De Minaur of Australia during the Brisbane International tennis tournament in Brisbane, Australia, Wednesday, Jan. 3, 2018. (AP Photo/Tertius Pickard) Photo: AP
Rédaction - The Associated Press

BRISBANE, Australie — L’ex-champion des Internationaux de Brisbane Milos Raonic a été surpris dès le deuxième tour de la compétitoon, mercredi.

Le Canadien, vainqueur de l’édition 2016, a peiné à trouver son rythme et s’est incliné 6-4, 6-4 devant l’Australien Alex De Minaur, détenteur d’un laissez-passer.

De Minaur a pressé Raonic en étant presque parfait en retour de service, en ne commettant qu’une faute directe et en ne perdant son service qu’en une seule occasion, alors qu’il servait pour le match à 5-2.

Il s’agit de sa plus grosse victoire en carrière. Elle lui permet de se tailler une place pour les quarts de finale, où il affrontera l’Américain issu des qualifications Michael Mmoh, qui a surpris la tête de série no 8, Mischa Zverev, 6-2, 5-7, 6-4.

«Ça va prendre un certain temps avant que je réalise ce qui vient de se produire», a admis De Minaur

Raonic a sauvé deux balles de bris dans chacun de ses deux premiers jeux au service au deuxième set, mais De Minaur a finalement eu le dessus au cinquième jeu, quand il a contesté une décision sur une deuxième balle de service. Cette décision a été renversée et il a gagné le point sur une double faute, avant de gagner les deux prochains échanges avec des retours impressionnants.

De Minaur a de nouveau inscrit un bris au septième jeu. Après avoir été incapable de boucler le match sur le jeu suivant, l’ex-finaliste de Wimbledon junior a conservé son calme pour l’emporter.

Quand on lui a demandé comment il avait fait pour décontenancer l’un des meilleurs services du tennis, De Minaur a répondu qu’il s’est moqué des règles conventionnelles.

«Vraiment, je n’ai que deviner à chaque fois, je ne vais pas vous mentir, a-t-il expliqué. J’ai tenté de changer ma position au retour pour l’embêter un peu. Il n’avait probablement pas ses meilleurs services (mercredi), ce qui m’a beaucoup aidé. J’en ai profité et j’en suis fier.»

Raonic disputait son premier match depuis octobre dernier, alors qu’il a décidé de prendre un peu de recul pour soigner les différentes blessures qui l’ont ennuyé en 2017, l’empêchant notamment de participer aux Internationaux des États-Unis. Après avoir atteint les quarts de finales à Wimbledon, en juillet, il n’a pris part qu’a trois tournois, à Washington, Montréal et Tokyo. Cette année de misère l’a fait chuter au 24e rang mondial, 21 places de moins qu’à son sommet, atteint en 2016.

«Je suis très déçu, a déclaré l’Ontarien. J’aurais pu servir un petit peu mieux. J’aurais pu monter au filet un peu plus souvent. Je l’ai laissé dans sa zone de confort. Je n’en ai pas fait suffisamment pour l’en sortir et quand je l’ai fait, ça n’a été que pour quelques échanges à la fois. Je n’ai pas été assez constant. C’est ce qui a causé ma perte.»

Mardi, un autre Canadien, Denis Shapovalov, a été éliminé du tournoi en trois manches par Kyle Edmund, de la Grande-Bretagne.

Dans les autres rencontres au programme, Nick Kyrgios a été le premier à atteindre les quarts de finale du tableau masculin. Il a fait fi d’un problème au genou pour venir à bout de son compatriote australien Matthew Ebden 6-7 (3), 7-6 (5), 6-2.

La troisième tête de série a utilisé un temps d’arrêt médical après neuf jeux. Deux jeux plus tard, il a de nouveau fait appel au soigneur, qui a cette fois bandé son genou gauche. Ses mouvements ont semblé en être affectés, mais Kyrgios était tout de même trop fort pour Ebden.

La 21e raquette mondiale fera face à Alexandr Dolgopolov, tombeur de Horacio Zeballos 6-1, 6-2.

Chez les dames, la championne en titre, Karolina Pliskova, a facilement défait Catherine Bellis 6-1, 6-1 pour mettre la table à un quart de finale contre Kaia Kanepi, qui a montré la sortie à Lesia Tsurenko 6-4, 6-3.

Troisième tête de série, Elina Svitolina a inscrit une victoire de 6-3, 6-1 au deuxième tour contre la Croate Ana Konjuh. Elle retrouvera la Britannique Johanna Konta, classée cinquième, au prochain tour.

Finalement, la qualifiée Aliaksandra Sasnovich s’est assurée d’une place en quarts face à Alizé Cornet en l’emportant 1-6, 7-6 (2), 6-3 aux dépens d’Anett Kontaveit.

Articles récents du même sujet