Sports

Virtue et Moir s'approchent de leur objectif

Paul Chiasson / La Presse Canadienne Photo: Paul Chiasson
La Presse canadienne - La Presse Canadienne

PYEONGCHANG, Corée, République de — L’histoire s’est répétée pour le Canada au bobsleigh à deux aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Justin Kripps et son freineur Alex Kopacz ont terminé en première place, à égalité avec les Allemands Francesco Friedrich et Thorsten Margis en 3:16,86.

«Quand j’ai franchi le fil et que j’ai vu le tableau d’affichage qui indiquait que nous étions premiers — il est plutôt difficile à voir quand vous effectuer votre freinage final — nous étions très excités et tout le monde s’et mis à envahir la piste.

«J’ai vu les Allemands qui étaient super excités aussi. Je me suis dit: ‘C’est vraiment gentil d’être aussi excités par notre victoire’. Nous somme tous de bons amis. Une fois que la foule s’est dispersée, Thorsten m’a donné une accolade et m’a dit à l’oreille: ‘Nous avions trois centièmes de différence, puis deux et ensuite, nous avons terminé à égalité’. Je me suis dit: ‘À égalité?’. C’est complètement fou. Incroyable.»

Kripps a ainsi rejoint Pierre Lueders, médaillé d’or aux Jeux de Nagano en 1998, à titre de seuls champions olympiques canadiens en bob à deux. Lueders et son freineur David MacEachern avaient aussi terminé à égalité au premier rang, avec les Italiens Günther Huber et Antonio Tartaglia.

L’équipage letton d’Oskars Melbardis et Janis Strenga a obtenu la médaille de bronze, à cinq centièmes des vainqueurs.

Les trois équipages canadiens ont terminé parmi les 10 premiers. Nick Poloniato et Jesse Lumsden ont pris la septième place, en 3:17,74. Christopher Spring et le vétéran freineur Lascelles Brown, âgé de 43 ans, ont quant à eux conclu en 10e place, en 3:18,24.

Il s’agissait de la 17e médaille canadienne des JO, sa sixième d’or, contre cinq d’argent et six de bronze. Elles lui permettent d’occuper le troisième rang au total des médailles, derrière la Norvège (28) et l’Allemagne (20). Au chapitre des médailles d’or, le Canada vient à égalité au troisième rang avec les Pays-Bas. La Norvège (11) et l’Allemagne (10) dominent aussi ce classement.

Au hockey féminin, le Canada a de nouveau rendez-vous avec les États-Unis en finale à la suite de sa victoire de 5-0 contre les athlètes olympiques de la Russie. Les Américaines ont vaincu les Finlandaises par le même pointage.

Depuis que le hockey féminin a fait son entrée aux JO à Nagano, en 1998, ces deux pays se sont retrouvés dans toutes les finales sauf en 2006, alors que les États-Unis avaient été surpris par la Suède en demi-finales. Le Canada tentera de remporter un cinquième titre olympique consécutif.

En demi-lune, la Britanno-Colombienne Cassie Sharpe a pris le premier rang des qualifications avec 93,40 points à sa deuxième descente après avoir reçu 93,00 à sa première.

Rosaling Groenewoud, de Calgary, s’est elle aussi qualifiée pour la finale grâce à ses 73,20 points. Elle a fini 11e.

En big air chez les dames, Laurie Blouin, de Stoneham, a pris le quatrième rang de la ronde de qualifications. Elle a récolté 92,25 points pour son ‘cab double underflip’ en deuxième manche.

«J’ai exécuté l’un de mes plus gros sauts dont je suis certaine pour m’assurer de me qualifier pour la finale, a déclaré Blouin. Pour la finale, j’ai un autre gros saut, je vais donc devoir travailler fort à l’entraînement.»

Blouin a subi une blessure à la tête lors d’une chute à l’entraînement en vue de l’épreuve de slopestyle, le 9 février, mais elle a néanmoins remporté une médaille d’argent dans cette épreuve.

La Britanno-Colombienne Spencer O’Brien s’est classée 11e après avoir obtenu 76,75 points à son deuxième essai. Les 12 premières accèdent à la finale de vendredi.

Au patinage artistique, Tessa Virtue et Scott Moir sont en excellente position pour conclure leur carrière olympique avec des médailles d’or autour du cou.

Les triples champions du monde et partenaires en danse sur glace depuis deux décennies ont obtenu 83,67 points pour leur danse courte, lundi, exécutée sur les airs très connus de «Sympathy for the Devil», «Hotel California» et «Oye Como Va». Ce total leur a permis d’améliorer leur propre record mondial de 82,68 établi à Skate Canada en octobre.

Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, leurs principaux rivaux, sont deuxièmes avec 81,93 points.

Les deux autres duos canadiens se sont également qualifiés pour la danse libre. Andrew Poje et Kaitlyn Weaver occupent le sixième rang (74,33) tandis que Piper Gilles et Paul Poirier sont neuvièmes (69,60).

Au curling, la séquence de défaites de Kevin Koe s’est poursuivie. Le capitaine de Calgary a encaissé un troisième revers d’affilée, une décision de 9-7 face aux États-Unis en bouts supplémentaires.

Le Canada a désormais un dossier de 4-3, mais Koe demeure en position d’accéder à la ronde éliminatoire. Il est ex aequo au troisième rang avec la Grande-Bretagne.

Les quatre meilleures formations accèdent aux demi-finales.

Du côté féminin, Rachel Homan a ramené l’équipe canadienne dans la course pour une place dans la ronde des médailles grâce à une victoire de 8-3 aux dépens du Japon.

Articles récents du même sujet