Sports

Une victoire en 69 minutes pour Bouchard

Une victoire en 69 minutes pour Bouchard
Photo: The Associated PressEugenie Bouchard, of Canada, chases a shot from Harmony Tan, of France, during the first round of the U.S. Open tennis tournament, Tuesday, Aug. 28, 2018, in New York. (AP Photo/Julio Cortez)

NEW YORK — Deux bris à chaque manche ont aidé Eugenie Bouchard à l’emporter 6-3 et 6-1 devant Harmony Tan à Flushing Meadows, mardi soir.

La joueuse de Westmount a battu la Française en 69 minutes.

Bouchard, 137e au monde, a prévalu sur une volée, suite à un beau revers en croisé. Au deuxième tour elle affrontera la Tchèque Marketa Vondrousova, 103e.

Ce sera leur premier affrontement.

À son retour à l’étape américaine du Grand Chelem, le Serbe Novak Djokovic a prévalu 6-3, 3-6, 6-4 et 5-0 devant Marton Ducsovics, de la Hongrie. Son prochain adversaire sera l’Américain Tennys Sandgren, 61e au monde.

Djokovic, tête de série no 6, a raté la dernière édition du tournoi à cause d’une blessure au coude. En 2016, Stanislas Wawrinka l’a battu en finale.

Le Serbe a triomphé à Wimbledon en juillet et ce mois-ci il a remporté le tournoi de Cincinnati, battant Roger Federer en finale.

Dans les prochains jours, il pourrait retrouver le Suisse en quarts de finale, qui a quant à lui décroché sa 18e victoire d’affilée au premier tour du tournoi américain.

Le vainqueur de 20 tournois du grand chelem a réussi 14 as et a été expéditif dans son match face au Japonais Yoshihito Nishioka, 117e raquette mondiale, l’emportant facilement 6-2, 6-2, 6-4.

Federer a sauvé les huit premières balles de bris auxquelles il a fait face avant de flancher devant un revers à la neuvième, perdant son service pour la première fois alors qu’il tentait de venir à bout de son adversaire, alors que le score était de 5-2 au troisième set. Il a finalement mis un terme à la rencontre sept minutes plus tard.

La deuxième tête de série est en quête d’un sixième titre au Stade Arthur Ashe, et un premier en 10 ans.

En soirée, l’Australien Nick Kyrgios a servi 25 à son adversaire Radu Albot, pour l’emporter 7-5, 2-6, 6-4, 6-2.

Chez les dames, l’Américaine Madison Keys s’est taillé une place au second tour grâce à un gain de deux manches identiques de 6-4 devant la Française Pauline Parmentier (71e).

L’an dernier, Keys avait affronté sa compatriote Sloane Stephens en finale à Flushing Meadows. Il s’agissait de sa première finale en Grand Chelem.

Maria Sharapova a tenu le fort pour venir à bout de son adversaire de 39 ans, Patty Schnyder, la femme la plus âgée à se qualifier dans l’histoire d’un tournoi du Grand Chelem.

Sharapova a bousillé une bonne avance au second set et a eu besoin de quatre balles de match pour avoir le dessus sur Schnyder 6-2, 7-6 (6).

Il s’agissait de leur neuvième rencontre en carrière, mais leur première dans les 10 dernières années. Schnyder avait d’abord tiré sa révérence en 2011, mais est par la suite revenue sur le circuit féminin.

Il a fait si chaud, au-delà de 38 degrés Celsius, que les organisateurs ont étendu au tennis masculin une règle en vigueur du côté féminin, en lien aux chaleurs extrêmes.

La WTA permet aux joueuses de quitter le terrain pendant 10 minutes entre les deuxième et troisième sets. Mardi, les hommes eux aussi ont pu obtenir un tel répit, mais entre les troisième et quatrième manches.

«À la fin de la journée, les dirigeants de l’ATP et plusieurs superviseurs sont assis dans leurs bureaux où il y a de l’air conditionné, où il fait froid. Et nous devons être ici, à l’extérieur. Ils nous disent que c’est correct; ils ne sont pas ceux qui oeuvrent sur les courts, a fait remarquer Alexander Zverev, qui a remporté son match en trois manches en début de soirée. Évidemment, la règle devrait être plus stricte. Il devrait y avoir certaines températures, certaines conditions, dans lesquelles nous ne devrions pas jouer.»

Plus tôt, le Croate Marin Cilic, septième tête de série, est passé en deuxième ronde suite au retrait du Roumain Marius Copil. Champion du tournoi il y a quatre ans, Cilic menait 7-5, 6-1 et 1-1.

Zverev a rapidement éliminé l’Ontarien Peter Polansky 6-2, 6-1 et 6-2, obtenant les six bris de la rencontre.

Polansky est devenu le premier joueur de l’histoire à atteindre le tableau principal de tous les tournois majeurs d’une même année comme «perdant chanceux» (ayant perdu en qualifications, avant de bénéficier du retrait d’un autre joueur pour se joindre au tableau).

Un autre joueur de l’Hexagone a prolongé ce qui est sa dernière apparition en Grand chelem. Julien Benneteau a défait Marco Cecchinato 2-6, 7-6 (5), 6-3, 6-4. Notons aussi la victoire de Gaël Monfils en quatre manches dont les deux dernières à 6-0, contre l’Argentin Facundo Bagnis.

Auteure de quatre bris et huit as, la Tchèque Petra Kvitova, cinquième tête de série, a aisément disposé de la Belge Yanina Wickmayer, 6-1 et 6-4.

Les deuxième et quatrième têtes d’affiche ont aussi avancé au tableau. La Danoise Caroline Wozniacki a écarté l’Australienne Samantha Stosur, 6-3, 6-2, tandis que l’Allemande Angelique Kerber a vaincu la Russe Margaria Gasparyan, 7-6 (5), 6-3.

Wozniacki a atteint deux finales à ce tournoi, remporté par Stosur en 2011. Cette dernière a commis 33 fautes directes mardi, s’inclinant en 83 minutes.

Le Britanno-Colombien Vasek Pospisil jouera mercredi soir contre le favori, Rafael Nadal. Ce sera après le match impliquant Serena Williams.

Les autres représentants de l’unifolié sont Milos Raonic et Denis Shapovalov. Ils seront en vedette lors des deuxième et quatrième matches sur le court numéro 5, mercredi.