Sports

Chartrand l'emporte alors que Daleman termine 5e

Chartrand l'emporte alors que Daleman termine 5e
Photo by: Andrew VaughanAndrew Vaughan / La Presse Canadienne

SAINT-JEAN, N.-B. — Lorsque les résultats finaux sont apparus à la télévision, Alaine Chartrand a arboré son plus beau sourire avant d’être enlacée par son copain.

À quelques pieds d’elle, Gabrielle Daleman était consolée par ses entraîneurs.

La joie et la déception ont agi en toile de fond de la compétition féminine des Championnats canadiens de patinage artistique, samedi, alors que Chartrand a triomphé pour rebondir après avoir raté les Jeux olympiques de Pyeongchang par une très faible marge, la saison dernière.

Pendant ce temps, Daleman, qui en était à sa première compétition depuis qu’elle a décidé cet automne de concentrer ses efforts sur sa santé mentale, devait se contenter d’une cinquième position.

«Évidemment, à ce temps-ci de l’année l’an dernier, je vivais une des pires journées de ma vie. J’apprenais que je n’allais pas faire partie de l’équipe olympique. Un an plus tard, le sentiment est bien différent. C’est pour cette raison que je patine, a mentionné Chartrand. C’était la rédemption pour moi aujourd’hui. Je me sentais très spéciale.»

Âgé de 22 ans, Chartrand, de Prescott en Ontario, a amorcé la journée en cinquième position, mais elle a connu un programme pratiquement sans failles sous la musique d’Andrew Lloyd Webber, obtenant un pointage de 185,91.

Daleman, la meneuse au terme du programme court, a chuté à deux reprises et elle a presque chuté deux autres fois. La patineuse de 21 ans de Newmarket, en Ontario, qui avait mis la main sur la médaille de bronze lors des Mondiaux en 2017, a fondu en larmes lorsqu’elle a vu ses notes.

«Honnêtement, j’ai été très mauvaise, a-t-elle affirmé. Ce n’est pas de cette façon que je me suis entraînée. Je suis très déçue de la tournure des événements.»

Aurora Cotop a gagné la médaille d’argent (169,35) et Veronik Mallet a remporté la médaille de bronze (168,53).

Daleman avait aidé le Canada à mettre la main sur la médaille d’or lors de la compétition par équipe aux Jeux de Pyeongchang, mais elle avait connu un programme libre désastreux en simple. Depuis, elle était inconsolable.

Daleman n’a pas patiné sur le circuit du Grand Prix cet automne, annonçant qu’elle devait prendre une pause. Elle est retournée à l’entraînement à la fin du mois de novembre.

«C’est une victoire d’être ici et d’avoir le courage de sauter sur la patinoire, a-t-elle confié. Ça va assurément me faire reculer de quelques pas parce que je dois rebâtir ma confiance.»

Daleman a souffert de dépression et d’anxiété et, par le passé, elle a parlé ouvertement de ses troubles alimentaires.

«Tout ce que je dirai c’est que j’ai vécu l’enfer à plusieurs reprises et que je ne souhaiterais pas ça à mon pire ennemi», a-t-elle ajouté.

Lors de l’épreuve en couple, Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro ont gagné la médaille d’or grâce à un total de 202,75 points.

Evelyn Walsh et Trennt Michaud ont terminé au deuxième rang en vertu d’une récolte de 189,87 points tandis que Camille Ruest et Drew Wolfe ont complété le podium (163,28).

Moore-Towers et son ancien partenaire Dylan Moscovitch avaient remporté le titre national en 2011, mais depuis, cette discipline avait été dominée par les doubles champions du monde Meagan Duhamel et Eric Radford.

Duhamel et Radford ont pris leur retraite après avoir raflé la médaille d’or à la compétition par équipe et la médaille de bronze en couple aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Chez les hommes, Nam Nguyen s’est emparé du titre canadien en simple, devançant le jeune patineur de 14 ans Stephen Gogolev.

S’exécutant sur la musique du film «La La Land», Nguyen a réussi deux sauts de quatre rotations pour obtenir un pointage de 258,01.

Gogolev a quant à lui raté un quadruple lutz, mais il a réussi un quadruple boucle piqué et un quadruple Salchow. La jeune sensation a terminé deuxième grâce à une récolte de 253,56 points. Keegan Messing est monté sur la troisième marche du podium (247,44).

Plus tôt samedi, Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont remporté le titre en danse sur glace.

Le duo de Waterloo, en Ontario, a reçu une note de 213,78, ce qui a amélioré la meilleure marque aux Championnats canadiens. Les champions olympiques Tessa Virtue et Scott Moir avaient obtenu 209,82 points l’an dernier. L’Union internationale de patinage a toutefois changé le système de points cette saison afin de permettre de meilleures notes pour l’exécution.

Piper Gilles et Paul Poirier ont réussi le meilleur programme libre de la soirée en danse, mais ce ne fut pas suffisant pour devancer Weaver et Poje. Ils ont pris le deuxième échelon grâce à 212,31 points.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *