Sports
06:00 5 juin 2015 | mise à jour le: 5 juin 2015 à 06:00 temps de lecture: 2 minutes

Le Grand Prix en quelques chiffres

Le Grand Prix en quelques chiffres

Chaque année, le cirque de la F1 débarque à Montréal. Pendant un week-end, la ville accueille les plus grands pilotes automobiles au monde tandis que des gens trop bronzés (sur)peuplent la rue Crescent. Mais connaissez-vous vraiment le Grand Prix du Canada? Son histoire, ses grands moments, ses tragédies? Voici quelques dates et chiffres importants.

1978 : Gilles Villeneuve remporte le Grand Prix du Canada.

1982 : Le circuit est nommé Gilles-Villeneuve après la mort tragique du pilote québécois.

1982 : Le pilote Riccardo Paletti meurt en piste après être entré en collision avec la voiture de Didier Pironi.

1995 : Jean Alesi décroche sa seule victoire en carrière sur le circuit Gilles-Villeneuve en 1995

2009 : Le Grand Prix n’a pas été présenté à Montréal car les organisateurs, les différents paliers de gouvernements et le patron de la F1, Bernie Ecclestone, ne sont pas arrivés à s’entendre sur les termes d’une nouvelle entente. La course est revenue au calendrier de la F1 en 2010.

2011 : Jenson Button réussit l’impossible en remontant le peloton au complet pour finalement dépasser Sebastian Vettel dans le dernier tour et remporter le Grand Prix. La course a longtemps été interrompue à cause de la pluie.

2013 : Le commissaire de piste Mark Robinson meurt peu de temps après la course. Il a été écrasé par un chariot-élévateur qui ramenait une voiture aux puits.

7 : Michael Schumacher est le détenteur du record pour le plus grand nombre de victoires sur le circuit Gille-Villeneuve, soit sept.

3 : Chez les pilotes actifs, Lewis Hamilton a été le plus prolifique à Montréal avec trois gains.