Techno
13:45 24 octobre 2019 | mise à jour le: 13 novembre 2019 à 13:44

Google ouvre son premier studio de jeux vidéos à Montréal

Google ouvre son premier studio de jeux vidéos à Montréal
Photo: Josie Desmarais/MétroLes bureaux de Google à Montréal.

C’est officiel, Google ouvre son premier studio de jeux vidéo montréalais. L’annonce a été faite jeudi dans une lettre ouverte de Jade Raymond, vice-présidente de Google à la tête de l’entité «Stadia Games and Entertainment».

Jade Raymond explique avoir «eu la chance de grandir à Montréal, une ville avec un incroyable héritage «gaming». Une ville qui a «lancé des dizaines de studios, des milliers de carrières et d’innombrables superbes jeux.»

Elle ajoute être «heureuse d’annoncer notre contribution à cet héritage, avec la création du premier studio de jeux originaux de Google à Montréal.»

Stadia doit devenir une destination pour tous les types de jeux possibles et Montréal est l’endroit où nous commencerons à les produire – Jade Raymond, vice-présidente de Google et responsable de Stadia Games

La branche montréalaise de Stadia produira des jeux originaux et exclusifs pour la plateforme.

Un Google plus inclusif

De plus, si Stadia a comme objectif de «changer la façon dont les joueurs jouent aux jeux vidéo», la branche de Google souhaite également «changer la façon dont ils sont créés.»

Le studio compte mettre en place des équipes plus diversifiées et plus inclusives pour aller dans ce sens.

«Nous souhaitons construire un environnement qui poussera les développeurs à créer de nouveaux jeux, et de nouvelles expériences uniques.»

La vice-présidente termine en expliquant vouloir créer un Google «plus ambitieux, inclusif, accessible, immersif et engageant.»

La mentalité de «Stadia Games and Entertainment» devra refléter ces valeurs. Ce pourquoi elle recherche les «meilleurs développeurs de la planète» pour cette mission.

Avant de rejoindre les équipes Google plus tôt dans l’année, Jade Raymond est passée par d’autres studios montréalais. Chez Ubisoft, véritable plaque tournante dans l’écosystème du jeu à Montréal, elle avait d’ailleurs été en charge de l’implantation de la branche torontoise de l’entreprise.

Plusieurs postes sont d’ailleurs disponibles au sein des nouvelles équipes montréalaises.

Articles similaires