Techno
10:27 21 octobre 2009 | mise à jour le: 21 octobre 2009 à 10:27 temps de lecture: 2 minutes

La société est-elle prête à accueillir la génération C hyperbranchée?

Les jeunes de la génération
C se servent d’Internet pour communiquer, collaborer et créer comme
jamais auparavant dans l’histoire. Environ 91 % du million et demi de
Québécois âgé de 12 à 24 ans a accès à une connexion haute vitesse et
la même proportion de jeunes utilise un ordinateur pour exécuter ses
travaux à l’extérieur des cours. Ce sont les chiffres révélés par
l’étude «Génération C» qui a été présentée aujourd’hui à Québec lors du
colloque international du CEFRIO.


Les jeunes Québécois appartenant à la génération C
se distinguent des autres générations dans la mesure où ils ont
activement côtoyé les technologies de l’information dès leur enfance et
sont très actifs sur Internet. Souvent jugés sévèrement à cause de leur
inactivité, il est vrai que les jeunes appartenant à la génération C
passent beaucoup de temps devant leur écran. Les garçons par exemple,
qui utilisent le plus fréquemment Internet (61 %), passeraient en
moyenne 36 heures par semaine à naviguer sur le Web.

Cependant, ces jeunes sont loin d’un état de passivité. Les chiffres
dévoilés dans l’étude indiqueraient plutôt que le temps passé devant un
ordinateur reflète le niveau d’activité et de participation dans les
réseaux sociaux et la création de contenus, indique Vincent Tanguay,
vice-président Innovation et Transfert, au CEFRIO (Québec).

Ainsi, il ne faut pas s’étonner si environ 46 % de la génération C,
experte en technologies de l’information, est d’avis que seulement
quelques-uns de leurs professeurs détiennent les connaissances requises
pour les accompagner dans leur apprentissage des TI.
Cette donnée semble aussi suggérer que le secteur de l’éducation n’est
pas encore tout à fait ajusté au mode d’apprentissage de la génération
C.

Pourtant, respecter la façon dont ils opèrent pour apprendre
pourrait leur faciliter une réussite scolaire. Les organisations qui
les accueilleront dans les prochaines années auraient avantage à tirer
profit du «C» qui caractérise cette génération: les jeunes
communiquent, collaborent et créent à partir d’Internet et ce, plus que
les générations antérieures.

Voici un vidéo qui vous permettra d’approfondir vos connaissances sur la génération C.

Lire aussi: Les achats sur Internet ont la cote chez les moins de 25 ans