Techno

8 fois plus de bactéries sur les écrans tactiles que sur la poignée de toilette

Un peu avant la période de
grippe, l’université de Stanford vient de publier une étude signalant
que les écrans tactiles peuvent être des vecteurs de bactéries et de
virus.

D’après les chercheurs, les écrans tactiles
seraient recouverts de 18 fois plus de bactéries que la poignée servant à
vider la toilette, ce qui en feraient des vecteurs de choix pour
transmettre la grippe.

En effet, les habitudes des individus sont aussi à craindre que la
propreté de l’écran. Le fait de vouloir partager la dernière vidéo du
jour ou un article intéressant avec des amis en leur passant le
téléphone multiplie les chances d’avoir une bonne récolte de germes
pathogènes sur l’appareil.

Une manipulation de l’écran tactile avec les doigts assure ensuite la
contamination de l’individu, lorsque celui-ci se touche les yeux, le
nez ou la bouche. Ces derniers sont les principales portes d’entrée des
microorganismes dans le corps.

«Si vous mettez un virus sur une surface comme un iPhone, environ 30 %
se retrouvera sur vos doigts», explique Timothy Julian, l’un des
chercheurs associés à l’étude. Ce dernier précise toutefois qu’il ne
faut pas devenir un fou de la gestion des germes.

Il est uniquement nécessaire de s’assurer de laver régulièrement le
téléphone (ne serait-ce que pour enlever les dépôts graisseux laissés
par les doigts) et de ne pas se toucher le visage lorsqu’on doute de la
propreté de ses mains.