Techno
14:34 6 août 2014 | mise à jour le: 13 août 2014 à 13:11 temps de lecture: 2 minutes

Google veut lancer son propre Instagram

Google veut lancer son propre Instagram

Selon l’agence Bloomberg, Google souhaiterait partir chasser sur les terres d’Instagram et de ses 200 millions d’utilisateurs en se dotant de sa propre application mobile photo. Pour y arriver, le géant de Mountain View voudrait tout simplement séparer Google+ Photos du réseau social Google Plus. Le nouveau Instagram à la sauce Google serait semi-indépendant: il aurait une nouvelle identité et un nouveau nom afin qu’il soit suffisamment distinct des services actuels, mais il continuerait à fonctionner dans Google+. De plus, ce service irait courtiser les utilisateurs qui n’ont pas encore de compte pour tenter de les rappatrier chez Google.

Ce choix stratégique s’explique par le fait que, malgré ses 300 millions d’utilisateurs actifs, Google+ n’arrive pas à véritablement décoller et surtout à garder ses utilisateurs captifs: ils passent en moyenne 7 minutes par mois sur le réseau social alors que chez Facebook on en passe plutôt de 7 heures (données Nielsen 2013).

À défaut de réussir à convaincre un large public avec son réseau social lancé à l’été 2011, le moteur de recherche va tenter de séparer son service photo afin de mieux reconquérir des usagers, autour d’un outil pratique, facile à utiliser et bourré d’options utiles. Récemment Google+ Photos a connu de nombreuses améliorations et propose désormais une pléthore de fonctionnalités que l’on ne retrouve pas encore chez la concurrence.

Après tout, une nouvelle application photo pourrait séduire un plus grand nombre de personnes, sachant que 1,5 milliard d’images sont déjà téléversées sur Google+ chaque semaine. Et si Instagram est le premier objectif à atteindre, Snapchat et Whatsapp sont les suivants, même si on regarde un autre registre (700 millions de photos téléversées et partagées chaque jour pour chacune des deux apps. Source: techcrunch).

Petit tour en vidéo de l’actuel Google+ Photos, duquel sera dérivée la future application mobile: