Totalement nue

En réponse à la lettre de Mme Rioux publiée hier. Un bon résumé d’une situation isolée. Bravo!

Un jour, matin ou soir, je ne me rappelle même pas du moment tant le spectacle était inédit. Une femme partiellement, pour ne pas dire totalement, nue. Un chandail à bedaine, un piercing dans le nombril et une jupe très courte. Quand elle s’est penchée sur la poussette pour répondre à son bambin, j’ai eu le privilège d’apercevoir la couleur rose bonbon de son g-string.

Quel mauvais exemple pour son petit. Il va grandir (traumatisé) en pensant que la femme idéale doit montrer continuellement ses parties privées au monde et doit, par obligation naturelle, exhiber son corps.

Vous jugez que le comportement des femmes voilées est anti-démocratique et antisocial et qu’elles n’ont pas de place au sein de la société québécoise. Pour vous, l’évolution est synonyme de provocation et d’incitation. Pour votre information, l’être humain était nu à l’époque obscure de l’homme des cavernes. Son évolution a suivi le développement de la civilisation.

Houari Weldmaraval, Anjou

Articles récents du même sujet