Actualités

COVID-19: assouplissement des mesures pour les bars, restaurants et spectacles

Un serveur du bar Waverly, au coin de Saint-Viateur et Saint-Laurent. / Josie Desmarais/Journal Métro Photo: La terrasse du restaurant La Catrina, sur Saint-Viateur. / Josie Desmarais/Journal Métro

De nouveaux assouplissements aux mesures sanitaires annoncés le 26 juillet rentrent en vigueur aujourd’hui au Québec. Les bars et restaurants peuvent servir de l’alcool plus tardivement tandis que les salles de spectacles et les événements augmentent leur capacité d’accueil.

Les bars, les restaurants et les microbrasseries peuvent servir de l’alcool jusqu’à 1 h, mais la fermeture de ces établissements reste fixée à 2 h. La limite de service d’alcool était jusqu’à présent fixée à minuit.

Les stades, les salles de spectacles et les festivals augmentent drastiquement leur capacité d’accueil. À l’extérieur, «15 000 personnes seront autorisées, en suivant les directives établies pour chaque type d’évènement». Auparavant, la capacité d’accueil était fixée à 5000 personnes.

À l’intérieur, la capacité d’accueil passe de 3 500 personnes à 7500 personnes. Les sections indépendantes passent de 250 personnes à 500 personnes.

Concernant les événements où les personnes ont des places assises déterminées, comme «les évènements amateurs de sports et loisirs avec gradins ou estrades, les assemblées, les réunions, les congrès ou les cérémonies, incluant dans les lieux de culte», le gouvernement rehausse la capacité maximale à 500 personnes en extérieur et 250 en intérieur.

Il est à noter que les mesures de distanciation demeurent obligatoires, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le port du masque ou du couvre-visage est également requis dans les lieux publics intérieurs, notamment quand les personnes circulent, précise le Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS).

Le plan de déconfinement de Québec prévoit de nouveaux assouplissements aux mesures sanitaires d’ici la fin août «selon la situation épidémiologique et la couverture vaccinale (si 75 % des 12 ans et plus ont reçu une deuxième dose)» notamment le retour en présentiel progressif à l’enseignement supérieur et au travail ou des allégements au port du masque et la distanciation.

Articles récents du même sujet