Actualités

Élections fédérales: Valérie Plante veut des actions contre les armes à feu

La mairesse de Montréal, Valérie Plante Photo: Josie Desmarais/Métro

En cette double période électorale, la mairesse de Montréal a présenté sa «liste d’épicerie» à l’intention des partis qui s’affrontent dans le cadre des élections fédérales. Au sommet des priorités de Valérie Plante se trouvent la sécurité publique et la lutte contre le trafic des armes à feu.

Les Montréalais se rendront aux urnes le 7 novembre et tous les Canadiens feront leur choix le 20 septembre, après un déclenchement d’élections fédérales anticipées par le premier ministre Justin Trudeau.

Valérie Plante demande aux candidats à l’élection fédérale «de prendre des engagements» et de présenter «un plan clair pour le contrôle des armes à feu.»

«La hausse des incidents violents à Montréal dépasse les frontières de nos juridictions et nécessite une action coordonnée et concertée, c’est un enjeu national.»

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Une collaboration accrue est en place entre la Sûreté du Québec et le SPVM dans la lutte contre le trafic d’armes à feu, par le biais de la brigade ELTA. Cependant, la mairesse rappelle que le trafic d’armes «n’a pas de frontières». Elle demande à ce que «le prochain gouvernement fédéral fasse sa part».

Pour lutter contre les incidents violents, Mme Plante demande une interdiction pancanadienne de la possession privée des armes de poing et d’assaut, la mise en place d’un meilleur contrôle des armes à feu à la frontière et le financement à hauteur de 5 M$ des organismes communautaires qui œuvrent en prévention.

Soutenir la relance verte

Outre la sécurité publique, la mairesse a appelé les partis fédéraux à «soutenir Montréal, la relance de la métropole, le développement économique, l’habitation, les infrastructures vertes.» Elle réclame notamment:

  • le développement économique et la transition écologique de Montréal, notamment par le déploiement de nouvelles zones d’innovation dans l’Est;
  • l’accélération de la construction de logements abordables et la rénovation du parc de logements sociaux;
  • le financement des réseaux de transport collectif et de leurs dépenses d’exploitation;
  • l’aménagement d’infrastructures vertes, telles que le Grand parc de l’Est et le parc linéaire dans le secteur du Havre;
  • les initiatives visant à soutenir les industries culturelles et créatives.

À l’occasion du point de presse, la mairesse a souligné l’avancement de la relance économique post-pandémie de la métropole. «Montréal est sur une bonne lancée, la meilleure reprise au Canada et la deuxième en Amérique du Nord.»

Articles récents du même sujet