Actualités

Terre en vue, nouvelle œuvre d’art ludique et symbolique

Œuvre Terre en vue
Photo: Jinny Montpetit

L’arrondissement Villeray-Parc-Extension-Saint-Michel a inauguré le jeudi 21 octobre l’œuvre symbolique Terre en vue de l’artiste Karine Payette.

Cette œuvre ludique pour les enfants, et non dénuée de sens, se situe dans le parc Centenaire-de-parc-extension.

La mairesse de l’arrondissement Giuliana Fumagalli, ainsi que les membres du conseil étaient présents pour saluer l’œuvre et son message.

«L’aménagement et le nom du parc rappellent le centenaire du quartier célébré en 2010. Ce projet constitue également une amélioration de la qualité de l’offre en espace vert pour les résidents», a déclaré la mairesse.

L’œuvre Terre en vue met en scène un ours polaire qui se tient à la proue d’un bateau, avec un panda sur son dos. Tous deux essayent de suivre le bateau qui tangue en étant accompagné de dauphins.

Une œuvre, deux références

Bien plus qu’une simple œuvre ludique que les enfants peuvent arpenter, l’œuvre a une double référence. Elle évoque la protection des espèces et écosystèmes, mais aussi les personnes migrantes et leur parcours.

L’œuvre est composée d’un panda et d’un ours polaire. Elle invite [les enfants] à se questionner sur le sort des espèces et, par extension, des écosystèmes, a expliqué dans un communiqué, la responsable de la culture au comité exécutif de la Ville de Montréal, Magda Popeanu.

«Karine Payette a voulu rendre aussi hommage aux personnes immigrantes qui ont façonné l’identité de ce quartier», ajoute-t-elle.

L’artiste, présente à l’évènement, a aussi créé pour le parc Centenaire de Parc-Extension le projet des microbibliothèques Un livre à la mer. L’œuvre fait écho à l’œuvre Terre en vue et met à disposition des livres pour les utilitaires du parc.

Les microbibliothèques Un livre à la mer du parc Centenaire-de-Parc-Extension – Gracieuseté/Ville de Montréal

Terre en vue et Un livre à la mer s’inscrivent dans les projets d’aménagement du parc dont le coût s’élève à 828 700$.

La présidente de la société d’histoire de Parc-Extension et Geneviève Matteau du Bureau d’art public de Montréal étaient aussi présentes à l’évènement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie.

Articles récents du même sujet