Actualités

Le Canada fera un boycottage diplomatique des Jeux olympiques de Pékin

Le premier ministre Justin Trudeau sur fond noir lors d'un discours.
Le premier ministre du Canada et chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau. Photo: Josie Desmarais/Métro

Le Canada boycottera diplomatiquement les Jeux olympiques de Pékin. Le premier ministre Justin Trudeau en a fait l’annonce mercredi en compagnie de la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et de la ministre des Sports, Pascale St-Onge.

La série d’annonces de boycottage a commencé avec celle de Washington, lundi dernier. Ottawa emboîte ainsi le pas à ses partenaires des «Five Eyes», soit les États-Unis, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande et l’Australie.


«Nous sommes extrêmement préoccupés par les violations des droits de l’homme perpétrés par le gouvernement chinois», a déclaré le premier ministre canadien en point de presse. «C’est pourquoi nous annonçons aujourd’hui que nous n’enverrons aucun représentant diplomatique aux Jeux olympiques et paralympiques de Beijing cet hiver.»

Justin Trudeau a néanmoins rappelé que les athlètes canadiens qui se sont entraînés depuis des années participeront aux épreuves des Jeux de Pékin.

Ces désaveux en cascade visent à dénoncer le génocide qui est perpétré par le régime chinois contre la minorité musulmane des Ouïghours, dans la région du Xinjiang.

Tous les partis d’opposition à Ottawa exhortaient le gouvernement libéral à bouder l’événement, sans pour autant aller jusqu’à demander des athlètes olympiques qu’ils en fassent de même.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet