Soutenez

Suicides: la STM suspend le projet de portes palières dans le métro

une femme attend dans le métro de Montréal du service de la STM
Photo: Istock/Warchi

La Société de transport de Montréal (STM) mettra finalement de côté son projet d’installation de portes palières sur la ligne orange du réseau de métro. Évalués à plusieurs millions de dollars, ces dispositifs avaient notamment pour objectif de réduire les risques de tentatives de suicide.

La nouvelle, qui a d’abord été rapporté par Montreal Gazette, a ensuite été confirmé par Métro.

Contactée par Métro, Amélie Régis, conseillère corporative en affaires publiques de la STM, a expliqué que «le contexte financier difficile lié à la pandémie» a contraint la STM de suspendre le projet, malgré les quelque 200 millions promis par le gouvernement du Québec pour sa réalisation.

«Le projet était en phase planification et le montant concernait la phase de réalisation», soutient Amélie Régis. Le projet, qui prévoyait l’installation de portes palières dans 13 stations, a donc été mis sur la glace tout juste avant son entrée en phase de réalisation. La STM avait estimé que l’équipement de chaque station coûterait entre 10 et 15 millions de dollars.

Déjà implantées ailleurs dans le monde, notamment à Paris, Londres et Tokyo, les portes palières sont généralement vitrées et ne s’ouvrent pas tant qu’un train n’est pas en arrêt complet sur les rails. Elles permettent ainsi de prévenir des suicides, les chutes accidentelles ainsi que la perte d’objets sur les voies.

Une baisse d’achalandage marquée dans le métro

La baisse d’achalandage explique également la décision de la STM de mettre le projet des portes «antisuicides» sur la glace, selon Amélie Régis. «Avec la diminution de l’achalandage, ce projet n’était plus considéré prioritaire pour le moment», a-t-elle soutenu.

En mars 2022, l’achalandage dans le réseau régulier de la STM avait en effet diminué de 59% par rapport à une période similaire prépandémique.

La STM prévoit toutefois que l’achalandage devrait atteindre 75% à 85% du niveau prépandémique à l’automne prochain.

Les portes palières du REM, uniques en Amérique

Le nouveau Réseau express métropolitain (REM) de la Ville sera donc le seul réseau montréalais à utiliser des portes palières dans l’ensemble de ses 26 stations, lors de son lancement à compter de cette année. Il s’agirait d’ailleurs d’une première pour un métro léger en Amérique du Nord.

«Personne ne pourra échapper d’objets sur les voies. Et comme les gens ne pourront accéder aux rails, on vient aussi garantir la sécurité du réseau. Il y a beaucoup de bénéfices», avait expliqué à Métro Jean-Vincent Lacroix, porte-parole du REM, en 2019. «À Montréal, on en voulait pour assurer la fiabilité du service», a-t-il ajouté. Ces portes permettront en effet de minimiser les interruptions de service sur le réseau.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.