Soutenez

Les libéraux maintiennent leur bastion dans Marquette

Le député sortant du PLQ Enrico Ciccone conserve son siège à l'Assemblée nationale. Photo: Alexis Fiocco, Métro Média

Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ), Enrico Ciccone, conserve son siège dans la circonscription de Marquette. Selon les projections de Radio-Canada à 23h25, le député sortant a recueilli 46,9% des votes dans sa circonscription.

Le candidat caquiste Marc Baaklini se positionne derrière le député libéral avec 21,9%, à 23h25.

Une course serrée

Depuis plusieurs mois, la Coalition avenir Québec (CAQ) et le Parti libéral du Québec (PLQ) étaient au coude-à-coude dans cette circonscription pivot. Alors que les sondages de Qc125 projetaient une course incertaine, le PLQ a maintenu un siège historique, rouge depuis la création de la circonscription en 1981.

Le député sortant a même recueilli une plus grande majorité qu’en 2018. «Je suis vraiment abasourdi de la confiance des gens ici dans Marquette. Ça n’a pas été une campagne facile», a confié M. Ciccone lors d’une entrevue téléphonique avec Métro.

Cependant, ce dernier avoue n’avoir «jamais été vraiment inquiet. J’ai été là constamment et les gens savaient qu’ils pouvaient compter sur moi», a-t-il raconté.

Le député libéral avait regagné des points dans les sondages au cours des derniers jours. Le sondage de Qc125 du 2 octobre projetait 39% des voix pour le PLQ, contre 30% pour la CAQ.

Avant le début de la campagne électorale, la CAQ jouissait d’une forte popularité dans la circonscription. Le sondage de Qc125 du 28 mai annonçait la CAQ gagnante avec 38% des intentions de vote, contre 33% pour le PLQ.

La course s’était toutefois resserrée entre les deux partis à la fin du mois de juin, avec 37% des intentions de vote pour M. Ciccone et 35% pour son homologue caquiste, Marc Baaklini. 

Par ailleurs, le candidat libéral de Marquette s’est retrouvé au cœur des enjeux de sécurité de la campagne électorale, alors que son bureau à Lachine a été cambriolé dans la nuit du 30 au 31 août.

Engagements locaux

Le député sortant a mis les organismes communautaires au centre de sa campagne électorale en leur promettant plus de financement. M. Ciccone a notamment promis d’accorder un million de dollars à l’organisme Ricochet pour maintenir la Halte chaleur ouverte toute l’année à Lachine pour les personnes en situation d’itinérance.

Le député libéral s’est aussi engagé à offrir un service de transport collectif pour relier Lachine et Dorval au centre-ville et à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Son rival caquiste, Marc Baaklini, qui se présentait pour la première fois comme député provincial, n’avait pas pris d’engagements concrets en matière de transport au-delà des promesses de son parti, notamment sur l’électrification du transport.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.