Montréal
12:00 16 juillet 2012 | mise à jour le: 16 juillet 2012 à 12:12 temps de lecture: 3 minutes

La Tour des Canadiens misera sur les amateurs

La Tour des Canadiens misera sur les amateurs
Photo: Collaboration spéciale/SEO

Le plus important projet résidentiel du centre-ville de Montréal misera sur le sentiment d’appartenance des amateurs de hockey pour remplir les 534 unités de copropriétés prévues.

Baptisé la Tour des Canadiens, ce projet immobilier de 48 étages sera érigé sur l’actuelle place du Centenaire qui est adjacente au Centre Bell.

La grandeur des unités variera de 330 pi2 à 2000 pi2 (penthouse). Les condominiums les moins dispendieux seront vendus au prix de 250 000$.

Comme le métro fait partie du paysage sous-terrain de l’immeuble, les neuf premiers étages de la tour serviront de stationnement. Un logo du Canadien devrait être installé au haut de la tour tandis qu’un restaurant/bar sportif «majeur» sera construit au niveau de la rue. La construction débutera l’été prochain et devrait durer deux ans.

Le Canadien de Montréal, le Fonds immobilier de solidarité FTQ, Canderel et Cadillac Fairview (propriétaire du terrain) sont partenaires du projet. Les associés ont été très avares de commentaires en conférence de presse alors que les parts de chaque groupe n’ont pas été divulguées, tout comme la gamme de prix complète des unités. Les quatre partenaires investiront au total 175 M$ dans ce projet.

Patinage gratuit pour mousser la vente
Le président du Canadien, Geoff Molson, a fait savoir que les copropriétaires de la Tour des Canadiens auraient droit à certains avantages, comme une séance annuelle de patinage sur la glace du Centre Bell.

Quant aux mauvaises performances du club durant la saison 2011-2012, M. Molson ne croit pas que celles-ci viendront ralentir les ardeurs des acheteurs. «Il y a des hauts et des bas, mais je ne crois pas que ça affecte la fierté et l’appartenance de nos partisans», a-t-il répondu.

Les briques et statues commémoratives de la place du Centenaire seront entreposées durant les travaux de construction. Elles seront redéployées à un endroit qui «n’est pas encore déterminé».

Le paysage de ce secteur du centre-ville changera dramatiquement au cours des prochaines années. Les projets Rocabella (500 unités), L’avenue (350 unités), L’Icône (deux tours de 39 et 32 étages à usage mixte) et la tour Deloitte (26 étages à bureaux) ont tous été annoncés dernièrement.

En juin 2012, les ventes de condos dans la région de Montréal ont toutefois ralenti de 5% par rapport à l’année dernière. Cette statistique n’effraie pas les promoteurs de la Tour des Canadiens.

«Montréal a du rattrapage à faire et avec l’image de marque que nous proposons, je ne suis pas inquiet du tout du résultat», a lancé Daniel Peritz, vice-président de la firme Canderel.