Montréal

Montréal remboursera une centaine de constats d’infraction

Montréal remboursera une centaine de constats d’infraction
Photo: Archives Métro

La Ville de Montréal compte rembourser plus d’une centaine d’automobilistes qui ont payé un constat d’infraction de 53$ en 2016 en raison d’un stationnement jugé illégal par les forces de l’ordre, avant que la précédente administration n’admette une erreur de jugement.

Le 16 novembre 2016, plusieurs dizaines de contraventions avaient été remises à des automobilistes qui avaient stationné leur véhicule sur la rue Boyer, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, à l’extérieur de la piste cyclable. Or, en raison du règlement hivernal qui venait d’entrer en vigueur ce jour-même, ces véhicules devaient être stationnés en bordure du trottoir.

Quelques jours plus tard, l’administration de Denis Coderre avait admis une erreur, en évoquant notamment un manque de signalisation. Les citoyens qui n’avaient pas encore payé cette contravention ont pu faire annuler cette infraction.

Cependant, 109 personnes avaient déjà réglé la somme demandée.

Plusieurs contraventions avaient été remises aux automobilistes mal garés sur la rue Boyer le mercredi 16 novembre, en après-midi.
Des contraventions avaient été remises aux automobilistes mal garés sur la rue Boyer le 16 novembre 2016.

Cette situation a été jugée «abusive» mercredi par la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, au cours d’une réunion du comité exécutif.

«Il faut parfois réparer ses torts. Il faut s’assurer que les citoyens reçoivent des contraventions lorsque cela est nécessaire et que les règles soient claires», a-t-elle ajouté.

«C’est un cas d’exception important», a également souligné Benoit Dorais, le numéro 2 de l’administration municipale, précisant que cette mesure était prise «sur recommandation» des procureurs de la Ville de Montréal.