Montréal

100 000$ pour freiner l’agrile au parc Jean-Drapeau

Les propriétaires désirant faire traiter leurs frênes gratuitement n'ont désormais qu'à remplir un formulaire de consentement de la Ville avant le 31 juillet. Photo: IDS/Verdun Hebdo - Archives

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a accordé mercredi un financement de 100 000$ à la Société du parc Jean-Drapeau pour combattre l’agrile du frêne.

Selon le responsable des grands parcs, Luc Ferrandez, le parc Jean-Drapeau compte «très peu d’arbres par rapport aux autres parcs montréalais», soit 16 478, malgré sa grande superficie de 196 hectares.

«On va perdre 1000 arbres avec la construction de l’auditorium, a rappelé le maire du Plateau–Mont-Royal. Et on risque d’en perdre 1500 avec l’agrile du frêne.»

Le montant de 100 000$ permettra d’essayer d’en sauver la moitié. «On va traiter la moitié des frênes et abattre le reste», a indiqué M. Ferrandez.

La Société du parc Jean-Drapeau, qui procède en ce moment à l’élaboration d’un nouveau plan directeur, prévoit également planter 200 nouveaux arbres.

Articles récents du même sujet