Montréal
11:54 18 décembre 2019

Luc Rabouin entre au comité exécutif comme responsable du développement économique et commercial

Luc Rabouin entre au comité exécutif comme responsable du développement économique et commercial
Photo: Pablo Ortiz/MétroLuc Rabouin

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Rabouin, fait son entrée au comité exécutif de la Ville de Montréal. Il sera  responsable du développement économique et commercial ainsi que du design.

«Luc Rabouin possède une vaste expérience en développement économique dont il saura faire profiter le comité exécutif», a affirmé mercredi la mairesse de Montréal, Valérie Plante, lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville.

M. Rabouin, qui a succédé à Luc Ferrandez comme maire du Plateau-Mont-Royal en octobre dernier, est un néophyte de la politique. Dans les dernières années, il a notamment été responsable du développement stratégique à la Caisse d’économie solidaire de Desjardins. Il a aussi dirigé la Corporation de développement économique communautaire Centre-Sud/Plateau-Mont-Royal, qui est depuis devenue PME MTL.

«En tant que nouvel élu, d’avoir tout de suite la responsabilité du développement économique, ça démontre que la mairesse a confiance en moi et je vais m’assurer d’être à la hauteur des attentes des Montréalais et des Montréalaises», a déclaré l’élu de Projet Montréal.

En plus de s’attaquer aux locaux commerciaux vacants, M. Rabouin entend miser sur le développement économique de l’Est de Montréal. Des investissements majeurs sont d’ailleurs à prévoir dans ce secteur dans les prochaines années, notamment afin de prolonger la ligne bleue du métro de Saint-Michel à Anjou et de décontaminer des terrains où pourraient être implantées des entreprises innovantes.

«L’Est de Montréal attend depuis des décennies et je crois que les astres sont bien alignés pour qu’on passe enfin de la parole aux actes», a ajouté le nouveau membre du comité exécutif.

«La question du développement de l’Est est fondamentale.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal

Échange de responsabilités

Les nouvelles responsabilités de Luc Rabouin étaient jusqu’ici occupées par Robert Beaudry. Le conseiller du district de Saint-Jacques récolte en échange la responsabilité des grands parcs et du parc Jean-Drapeau, soit celle dévolue à M. Ferrandez jusqu’à son départ de la politique. M. Beaudry conserve par ailleurs le dossier de l’habitation, auquel s’ajoute celui de la stratégie et de la gestion immobilière.

Mme Plante a justifié cette décision en soulignant que la gestion des parcs et de l’immobilier vont de pair, puisque ces deux dossiers «passent beaucoup par l’acquisition de terrains».

Robert Beaudry aura ainsi beaucoup de pain sur la planche l’an prochain. Il devra notamment s’assurer que la Ville atteigne son objectif d’aménager 12 000 logements sociaux et communautaires d’ici 2021. Il devra aussi jongler avec l’opposition de plusieurs promoteurs au Règlement pour une métropole mixte. La Ville entend ainsi obliger ceux-ci à inclure des logements sociaux, abordables et familiaux dans leurs projets immobiliers.

M. Beaudry devra aussi gérer l’acquisition de terrains afin de permettre la réalisation du Grand Parc de l’Ouest, un projet pour lequel la Ville a déjà investi des sommes colossales.

Réorganisation

Le départ de Luc Ferrandez de la politique en mai avait forcé une réorganisation du comité exécutif. L’administration Plante avait alors confié ses responsabilités de façon intérimaire au conseiller Sylvain Ouellet. Ce dernier demeure responsable des infrastructures routières et de l’eau.

L’arrivée de Luc Rabouin vient porter à 21 le nombre de membres du comité exécutif. Celui-ci comprend 10 hommes et 11 femmes.