Soutenez

Aucune installation pour remplacer les boules multicolores du Village cette année

Village
Photo: Archives Métro

La crise du coronavirus force la Société de développement commercial (SDC) du Village à reporter à l’an prochain l’installation de l’oeuvre qui devait remplacer les mythiques boules multicolores de la rue Sainte-Catherine Est.

Depuis 2011, des boules roses, devenues multicolores en 2017, ont fait leur apparition au mois de mai pour la belle saison. La SDC a toutefois procédé l’an dernier à la mise en vente de ces quelque 18 000 boules.

Une nouvelle installation, intitulée «La Tête dans les nuages»devait ainsi faire son apparition cette année entre les rues Saint-Hubert et Papineau. La création, peaufinée par le Collectif Escargo et la firme WXY Studio, ne verra toutefois pas le jour avant 2021.

«La fermeture des entreprises ordonnée par les autorités gouvernementales a comme conséquence l’arrêt de toute production manufacturière dans une période critique, nous empêchant de livrer une installation pour 2020. Le projet de remplacement des célèbres boules de l’œuvre 18 nuances de gai de Claude Cormier est donc reporté à 2021», a expliqué par voie de communiqué le directeur général de la SDC du Village, Yannick Brouillette. 

Depuis mercredi, tous les commerces et entreprises non essentiels devront fermer leurs portes jusqu’au 13 avril. Les restaurants, pour leur part, ont fermé leur salle à manger depuis lundi.

Ces mesures viennent resserrer encore plus l’étau sur la vitalité commerciale de la métropole, qui écope déjà depuis la mi-mars de la fermeture des bars, des salles de spectacle et de plusieurs autres lieux de divertissement.

Report de la rue piétonne dans le Village

Plus tôt, cette semaine, Métro rapportait que que la SDC envisage également de reporter la piétonisation de la rue Sainte-Catherine Est, qui a normalement lieu de mai à septembre. Les mesures gouvernementales ont en fait forcé la SDC à mettre sur pause toutes «les opérations préparatoires à la piétonisation», notamment le montage des terrasses et les décors de rue. Un tel report risque de nuire encore plus aux commerces en attirant moins de touristes sur cette artère commerciale névralgique.

Afin d’épauler les commerçants, la Ville a annoncé la semaine dernière le report du deuxième paiement du compte de taxes municipales du premier juin au 2 juillet 2020. Elle a aussi créé un fonds d’urgence de 5 M$ dédié à aider les entreprises locales affectées par la propagation du coronavirus.

Les différentes SDC sont d’ailleurs en discussions avec l’administration de Valérie Plante afin de trouver d’autres mesures d’urgence à mettre en place afin de  limiter les impacts qu’auront la crise sanitaire du coronavirus sur la vitalité commerciale de la métropole.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.