Montréal
15:32 23 janvier 2021 | mise à jour le: 23 janvier 2021 à 15:32 temps de lecture: 2 minutes

Trois rassemblements illégaux en moins de 24 heures à Outremont

Trois rassemblements illégaux en moins de 24 heures à Outremont
Photo: Archives MétroTrois rassemblements illégaux sont survenus à Outremont en moins de 24h.

Trois rassemblements illégaux ont eu lieu en moins de 24 heures dans deux lieux de culte de la communauté juive hassidique à Outremont.

Ayant dû intervenir vendredi soir pour mettre fin à un attroupement illégal dans une synagogue de la rue Durocher, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a, à deux reprises dû se déplacer pour des situations similaires, samedi matin.

Vers 9h30, les policiers se sont rendus à une synagogue de la rue Hutchison, à l’angle de l’avenue Saint-Viateur. Sur place, ils ont trouvé plus de 10 personnes à l’intérieur.

Les agents ont rédigé un rapport d’infraction générale. Dans le cadre de cette procédure, les policiers consignent l’information nécessaire pour identifier les personnes observées. Le rapport peut ensuite être déposé au Directeur des poursuites pénales et criminelles (DPCP).

«Ça ne veut pas dire qu’on n’émettra pas de constat d’infraction, indique la porte-parole du SPVM, Véronique Comtois. Le DPCP, à la suite de son analyse, peut décider d’émettre des constats selon ce qui aura été noté».

Le SPVM a par ailleurs procédé à une arrestation pour entrave au travail des policiers lors de l’intervention. Plusieurs personnes ont quitté les lieux jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un maximum de 10 personnes sur place.

Récidive

Un peu plus de deux heures plus tard, la police a mis fin à un nouveau rassemblement illégal, cette fois au même lieu de culte où elle était intervenue la veille. À leur arrivée sur place, les policiers ont trouvé plusieurs personnes à l’extérieur du lieu de culte.

«Ça ne semblait pas être un rassemblement comme tel. Donc, ils ont demandé aux gens de se disperser. Mais à l’intérieur, il y avait plus de 10 personnes», explique l’agent Comtois.

Un autre rapport d’infraction générale a été rempli. Le document ainsi que celui ayant à trait à l’incident survenu plus tôt samedi seront analysés et «fort probablement» déposés au DPCP selon l’agent Comtois.

Articles similaires