Montréal
05:00 3 avril 2021 | mise à jour le: 1 avril 2021 à 15:50 temps de lecture: 2 minutes

Donner pour Pâques et honorer un père

Donner pour Pâques et honorer un père
Photo: Gracieuseté/Randy GibaraRandy Gibara, et son père Raymond Michael Gibara.

Depuis sa dernière livraison de dindes frites aux plus démunis pour l’Action de grâce, la vie de Randy Gibara a changé. Il prépare un nouveau geste pour Pâques, en guise de solidarité envers le personnel soignant.

L’ancien serveur d’hôtel s’est lancé dans la cuisine après avoir perdu son emploi, des suites de la pandémie. Il a offert des repas gratuits à une dizaine de familles dans le besoin.

Cette fois, le résident de Pierrefonds préparera un large éventail de plats, pour cinq familles d’infirmières à l’hôpital général du Lakeshore. Il en fera la distribution au matin du dimanche 4 avril. La dinde cèdera la place au jambon frit à l’abricot, en plus d’autres mets. Le cuisinier collabore avec Act of love, une initiative locale gérée par une autre résidente de l’arrondissement, Lovie Rivard.

«Ma mère était elle-même infirmière à l’hôpital général de Montréal, pendant 40 ans. Je sais à quel point le métier est demandant», raconte-t-il. C’est aussi à la mémoire de son père, Raymond Michael Gibara, qu’il dédie non seulement ce don, mais son parcours dans la restauration. «Mon père m’a appris la valeur du dur labeur, mais aussi de l’humilité et de l’entraide. Il me disait toujours de donner à la communauté, qui te donnera en retour.», raconte le fils.

Raymond Michael est mort en janvier, à la suite d’une longue bataille avec la fibrose pulmonaire, à 71 ans.

Dévouement

Le projet est devenu familial, puisque son frère, Mark et sa mère, Christine, l’aident. Au fil des mois, son service de livraison a grandi et son menu s’est diversifié.

L’amateur de cuisine espère s’améliorer, et pense ouvrir un restaurant dans le futur.

«Je veux atteindre un nouveau sommet, et devenir une référence de la friture. Je veux être le colonel Sanders du Canada.» – Randy Gibara

En plus du jambon, les cinq familles recevront de la purée à l’ail, du pain de maïs, et des fèves cuites aux pommes.

Articles similaires